L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

[Présidentielle] Les réactions des socialistes Christophe Masse (satisfait) et Benoît Payan (inquiet)

0

Le conseiller municipal et départemental socialiste Benoît Payan, soutien de Benoît Hamon, déclare : « Marine Le Pen représente l’exact inverse de ce qui fait l’identité de la France. Elle est un danger pour la liberté, un danger pour l’égalité, un danger pour la fraternité. Loin d’être une candidate patriote, elle est en réalité la candidate hostile à la République et à ses valeurs, une candidate dangereuse pour la démocratie, bref, la candidate de l’anti-France. Partout dans le monde, et tout au long du XXème siècle, les tenants de son idéologie n’ont semé que haine de l’autre, ruine et dévastation. Si je ne me reconnais pas dans le programme d’Emmanuel Macron, et demeure inquiet sur l’instabilité de son offre politique, c’est néanmoins sans aucune once d’hésitation que je lui apporterai ma voix et tout mon soutien lors du second de l’élection présidentielle. Il est désormais le candidat de la République face à l’extrême-droite. Enfin, malgré un résultat très décevant, je suis persuadé que le programme de Benoît Hamon reste porteur d’espoir et d’avenir. Une fois passée l’élection présidentielle, il sera urgent pour la gauche de tirer les leçons de cet échec, pour elle-même et pour la démocratie. »

Le conseiller départemental des Bouches-du-Rhône Christophe Masse (photo capture d’écran ), soutien d’Emmanuel Macron, déclare : « Ce soir, c’est une grande satisfaction grâce au formidable score d’Emmanuel Macron qui se qualifie pour le second tour. Le fait d’arriver en tête ce soir est un exploit et un succès.Un succès personnel pour cet homme dont l’aventure est basé sur ses convictions et ses certitudes, un exploit car il a devancé tous les représentants des partis politiques tel que nous les connaissons aujourd’hui, démontrant non pas leur inutilité, mais leur caractère obsolète en l’état pour répondre aux aspirations des Français. Premier socialiste marseillais à avoir soutenu Emmanuel Macron, je l’ai fait par conviction et j’ai donc refusé de faire le choix d’une discipline politique. Je ne sais pas si une constance fait une cohérence mais je reste constant dans mes valeurs, tourné vers une social-démocratie assumée. »

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.