L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

[Politique] Les Républicains marseillais se déchirent sur le sort à réserver à François Filllon

0

Le week-end a été une nouvelle fois marqué par les divisions à droite, et au sein même des Républicains, où les digues qui protégeaient François Fillon ont lâché (lire notre précédent article). Cette fois fois ce sont les juppéistes Didier Réault et Richard Miron d’annoncer qu’ils signent leur parrainage en faveur du maire de Bordeaux et non de François Fillon.


Miron : « Je ne suis pas membre d’une secte »



Richard Miron, adjoint aux Sports de la ville de Marseille écrit ainsi sur sa page Facebook samedi 4 mars : « Ma loyauté à l’égard du candidat du parti où je suis adhérent à atteint la limite du supportable. Je ne suis pas membre d’une secte et je ne m’associe pas au suicide collectif vers lequel Francois Fillon souhaite nous entraîner. Je reste fidèle à mes convictions Républicaines au sein de notre parti. Avec mon ami Didier Reault nous restons mobilisés et nous appelons de nos vœux à la candidature d’Alain Juppé ! #AJ2017 #Electionspresidentielles » Et Didier Réault, également adjoint de Jean-Claude Gaudin, mais aussi vice-président du conseil départemental en charge des finances d’écrire, également sur page Facebook: « Avec Richard Miron nous avons respecté le contrat de la primaire. Aujourd’hui, « ça ne peut plus continuer comme ça ». (dixit Nicolas Sarkozy ). Nous parrainons donc Alain Juppé ! »


Côté Filloniste, le député des Bouches-du-Rhône Guy Teissier présent au Trocadéro hier à la tribune à côté de François Fillon estime à l’inverse : « Plus de 100 000 personnes au Trocadéro. …un nouveau tour de force de François Fillon à qui j ai témoigné encore aujourd’hui toute ma fidélité et mon entier soutien ! » Une campagne dans la campagne

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.