L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

[Culture] Le Mucem demande la grâce présidentielle de l’artiste tunisien Fakhri El Ghezal et ses amis

0

Le Mucem a fait parvenir lundi 14 décembre un courrier à l’ambassade de France de Tunis dans le but d’appuyer une demande de grâce présidentielle concernant l’artiste Fakhri El Ghezal.

Le 19 novembre dernier, l’artiste photographe tunisien Fakhri El Ghezal (né en 1981) a été arrêté en Tunisie avec deux amis, l’un dessinateur (Atef Maatallah), l’autre (Ala Eddine Slim) réalisateur, scénariste, monteur et producteur de cinéma. Trois hommes arrêtés dans un appartement à Tunis, un verre à la main pour une simple raison, leur engagement pour la culture dans un pays frappé par une révolution en 2011. L’arrestation se fait, selon Le Monde, avec un mandat de perquisition pour soupçons d’activités terroristes. Mais finalement c’est pour consommation de cannabis que la justice condamne ces trois artistes à une année de prison et 500 euros d’amende (1 000 dinars). Un motif souvent invoqué pour pouvoir faire condamner des personnes qui dérangent dans le pays.

Alors qu’une campagne est prévue le 14 janvier par un groupe de jeunes militants pour tenter de faire libérer les trois hommes, Thierry Fabre, responsable du développement culturel et des relations internationales du Mucem a envoyé un courrier à l’ambassade de France de Tunis afin d’appuyer cette demande de libération. Plus précisément il demande une grâce présidentielle ou une amnistie. Thierry Fabre a également été commissaire de l’exposition « Traces, Fragments d’une Tunisie contemporaine » à laquelle a participé le photographe Fakhri El Ghezal au Mucem. 

(Illustration : ©Mucem)

Voici la lettre envoyée par Thierry Fabre à l’ambassade de France à Tunis : 

Partagez

Localité(s) :

Prom. Pierre Laffont, 13002 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.