L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

La colère d’Arlette Fructus envers Jean-Luc Mélenchon : « Marseille n’a pas besoin d’une météorite »

0

Jean-Luc Mélenchon à Marseille. L’idée ne plaît pas à tout le monde. Après l’annonce d’une potentielle candidature pour les législatives dans la cité phocéenne du candidat de la France insoumise, Arlette Fructus, présidente de l’UDI des Bouches-du-Rhône et première vice-présidente du Parti radical, réagit fermement en qualifiant Jean-Luc Mélenchon de « pourfendeur du système en flagrant délit d’imposture. » La raison de sa colère ? Le « parachutage » de Jean-Luc Mélenchon pour décrocher un siège de député, dont elle estime qu’il ne « serait pas seulement surprenant, il serait frappé du sceau du cynisme et du mépris. Le candidat qui ne dit pas pour qui il va voter au second tour de la présidentielle, nous dit en revanche où il espère se caser pour les législatives ». Elle voit d’un mauvais œil également le fait qu’il se donne le loisir de « faire son marché électoral en choisissant parmi trois circonscriptions dont peut-être la 7e ». La circonscription sur laquelle elle fait campagne, défendant l’ancrage local. « Le soi-disant pourfendeur du système ne résiste pas à en utiliser toutes les ficelles. Il décline sa stratégie de l’hologramme avec le cynisme de ceux qui se moquent des réalités du terrain, des enjeux de nos quartiers et considèrent les « gens », comme il dit comme du bétail électoral. Marseille n’a pas besoin d’une météorite. Marseille doit faire face et doit faire front », affirme la vice-présidente du Parti Radical, regrettant que Jean-Luc Mélenchon ne s’engage pas dans ce front républicain, préférant « envisager son avenir politique personnel ».

À quelques jours du second tour de ce scrutin présidentiel, Arlette Fructus confirme s’engager avec « la plus grande énergie » à soutenir Emmanuel Macron. Elle espère dans cette 7e circonscription et « partout en France », un large front républicain se dessine « seul barrage à l’extrême droite et à l’extrême gauche ». Et si Jean-Luc Mélenchon confirme sa candidature marseillaise, il semble bien qu’Arlette Frustus l’attend de pied ferme. Prête à défendre son territoire.

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.