L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Focus] 2016, l’année de la mode made in sud !

0

Les créateurs marseillais débarquent dans la capitale pour la semaine de la Mode. Rencontre avec Matthieu Gamet président de la MMMM

Marseille, le soleil, le pastis, la pétanque, l’OM et maintenant la mode ! À quelques jours des premiers défilés de la Fashion Week de Paris, les jeunes talents made in sud envahissent les salons parisiens, soutenus par la Maison méditerranéenne des métiers de la mode (MMMM). À cette occasion Gomet’ vous embarque pour une série spéciale mode. Echange privilégié avec Matthieu Gamet, président de la MMMM, qui nous présente la feuille de route de cette année 2016 

Capture d’écran 2016-01-23 à 17.08.54

Dénicheur de talents, défricheur de tendances

Nommé en 2013 à la tête de la MMMM, Matthieu Gamet, directeur général de Kulte, est associé au renouveau de l’image de la cité phocéenne. Véritable touche à tout, Matthieu Gamet est un passionné. De la mode, de l’humain, de sa ville, de la création sous toutes ses formes qu’il encourage au travers de multiples projets. 

À la tête de la MMMM depuis 3 ans, il incarne le Marseille branché, dynamique et créatif. Dénicheur de talents, défricheur de tendances, en recherche constante de synergies et de travail collaboratif, pour lui catalyseur de réussite.

Accompagner les marques dans leur développement 

mmm___thumb_455__imgBottom

Association financée à 60% par des fonds publiques, aux mécènes prestigieux tels que les Maisons Dior et Chanel, la mission première de la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode est de dynamiser et mettre en avant la création made in Sud. Comment? en accompagnant les jeunes marques tout au long de leur processus de développement aussi bien technique, économique que commercial, pour pérenniser leur entreprise. Chaque année la MMMM sélectionne 10 lauréats, élabore avec eux leur lookbook, étudie leur business plans, les accompagne dans leur stratégie de développement commercial et de communication. En gardant en tête des success story marseillaises comme celle de Sessùn, marque rayonnant désormais à l’international, passée par la MMMM

C’est une institution complète avec son master mode, des cours et des insertions professionnelles auprès des plus grands entrepreneurs textiles de la région, comme American Vintage ou Kaporal, nouvelle génération de mécènes qui s’implique auprès des jeunes.  Nombreux sont les lauréats MMMM à avoir fait leurs classes chez ces marques made in sud. Des catalyseurs de talents, générateurs de projets innovants, un travail qui se veut collaboratif. 

« Aujourd’hui les codes de la création et du commerce ont changé, c’est en mettant les idées et les compétences au service d’un but commun que les choses avances, et les entreprises mode l’ont bien compris. »

Matthieu Gamet insiste : « Au travers d’un large programme, la MMMM a une vision à 360°, accompagnant les créateurs du business plan à la commercialisation, de la haute couture jusqu’au prêt à porter. »

Marseille à Paris

whosnext2016

En ce moment c’est la période des salons parisiens, une saison compliquée pour les créateurs les salons coûtant chers, avec peu des retombées immédiates, surtout au démarrage. Chaque année la MMMM aide ces créateurs à participer à ces événements incontournables, qui mettent en lumière les grandes tendances pour les mois à venir. Aujourd’hui c’est 60 marques made in sud qui débarquent au Who’sNext, le plus gros salon des professionnels du textile. De nombreuses enseignes présentes, des acheteurs, une cible large, pour développer son réseau, échanger, mesurer en direct l’impact du produit proposé.

Parmi cette joyeuse troupe, de toutes jeunes marques qui n’ont encore jamais fait de salon comme la lauréate Charlotte Aire et ses créations raffinées et féminines. Des marques prometteuses, qui continuent leur ascension, French Terry, Triaaangles pour ne citer qu’elles, mais également des industriels leader tel que Kaporal ou encore Reiko.

Événement notable de cette semaine de la mode, le premier défilé haute couture du Marseillais Yacine Aouadi qui aura lieu ce mardi 26 janvier au Petit Palais. Ses créations ont déjà séduit Hollywood, l’actrice américaine Cate Blanchett ayant choisi une de ses robes pour la première new-yorkaise de son film Carol.  « Une belle reconnaissance pour ce jeune créateur d’origine algérienne qui a grandit dans le 13ème arrondissement de la cité phocéenne. Un ambassadeur de choix pour la MMMM.» se félicite Matthieu Gamet.

2016, l’année de la mode à Marseille 

12321105_571778232976345_1399374239304320126_n

Un programme chargé pour cette année 2016. La MMMM place Marseille en métropole de la mode au travers de l’événement Open my Med, le premier festival de la mode organisé dans la métropole. Un programme éclectique répartit en 4 volets qui démarrera dès le mois de mai. 

Une année qui démarre avec MFP16 (Méditerranean Fashion Prize 2016), les candidatures sont ouvertes depuis le début du mois de janvier, 200 dossiers sont attendus au travers de 19 pays.  Une série de conférences organisées avec les CCI italiennes et marseillaises mais également l’IFM, des discussions autour de l’écologie textile sont au programme.  Mais également, une exposition au Mucem ainsi qu’une une mise en scène au Château Borély, consacrées à Yacine Aouadi

« Il existe un ADN méditerranéen de la mode, l’objectif de ce projet Open my Med est de le révéler au grand jour, et faire de Marseille une destination résolument Mode» souligne encore le président de la MMMM. Une mise en avant du tissu économique de la mode et du textile au coeur de la métropole, preuve que la mode n’est pas que parisienne.

2016 une année qui s’annonce résolument tendance !  Gomet‘ vous emmène vivre cette semaine mode, restez connecté !

Partagez

Localité(s) :

19 Rue Fauchier, 13002 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.