L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Commerce] Marseille : MIF 68 veut être une étape sur la route de la soie portée par la Chine

0

L’installation du centre de commerce de gros MIF 68 se poursuit sur la colline de Grand Littoral. Il devrait être inauguré en février 2018. Xavier Giocanti son promoteur veut qu’il s’intègre au projet chinois de « Route de la soie ». Explications.

Le 12e forum économique franco-chinois organisé les 26 et 27 octobre à Marseille, était l’occasion pour les entrepreneurs des deux pays d’évoquer le MIF68. Le Marseille International Fashion Center a pour ambition de devenir le premier projet marseillais labellisé « Belt and Road Initiative » (BRI) autrement appelé « route de la soie », lancé par la Chine. 

Un projet illustre parfaitement les nouvelles passerelles qui se créent entre Marseille et la Chine (lire notre article) : le  MIF 68, qui a pour ambition de devenir un symbole fort du marché textile chinois en Méditerranée et en Europe du Sud. C’est au nord de Marseille, sur un ancien terrain en friche depuis près de 20 ans, au pied du centre commercial Grand Littoral, que va ouvrir le Marseille International Fashion Center (MIF, 68 étant un symbole de fortune et prospérité) en février 2018. 

Porté par l’opérateur immobilier marseillais Résiliance et des partenaires chinois (lire notre article précédent), ce premier centre de gros destiné aux détaillants va accueillir plus 250 showrooms et magasins principalement dans le secteur du textile, sur 35 000 m2. Il va venir ainsi concurrencer la zone d’Aubervilliers (créée en 2000), saturée, par ailleurs, avec ces 2000 grossistes chinois, ou encore le Dragon Mart, de Dubaï. Dédiée au commerce B to B, le MIF68  sera une plateforme d’échange unique en en Europe du sud. 

Grâce au MIF 68, la métropole peut devenir l’un des plus grands territoires du commerce avec la Chine, d’autant qu’elle dispose d’un atout majeur: son port, porte d’entrée sur l’Europe, sur la Méditerranée et qui dessert 400 ports dans le monde. Marseille veut jouer un rôle clé dans les échanges maritimes et entend devenir une voie d’entrée privilégiée en Europe pour de nombreux investisseurs chinois. Par ailleurs, le MIF68 hébergera plusieurs structures d’export vers la Chine afin d’aider les PME à promouvoir leurs produits et accéder au marché chinois.

Faciliter les échanges

Le MIF68 espère d’ailleurs devenir le premier projet marseillais labellisé «Belt and Road Initiative » (BRI), une nouvelle « route de la soie. » Il s’agit du vaste plan lancé par le président Xi Jinping, en 2015. La notion de « connectivité » est au coeur de cette vision: il consiste en effet à connecter la Chine aux réseaux de commerce international de toute la planète. 1000 milliards de dollars vont ainsi être injectés par le pays pour développer tout un réseau d’infrastructures (portuaires, ferroviaires, zones logistiques…) et de communication dans le but de faciliter les échanges entre ses entreprises et le reste du monde.

Un programme pour faciliter le commerce. S’il va essentiellement profiter aux pays en voie de développement, africains ou asiatiques, les prolongements arrivent jusqu’en Europe, à l’image de ce projet de liaison ferroviaire qui devrait rallier en une semaine Shanghai à Lyon. Une route de la soie qui se décline également de manière digitale. Pour exemple, le câble sous-marin de l’opérateur télécom China Mobile qui relie désormais l’Asie à Marseille et qui doit être prolongé par l’installation d’un data center. 

La métropole veut emprunter pleinement cette « route de la soie », qui s’ouvre devant elle.  « C’est très engageant pour l’ensemble du territoire, sur le plan politique, économique, souligne Frédéric Ronal, vice-président de la CCIMP, délégué à l’international. Il va falloir identifier des projets, structurer des équipes… Nous allons très vite maintenant nous mettre en ordre de marche pour être en capacité de répondre à la proposition qui nous est faite par la Chine d’accueillir un projet aussi important. »

« Ce grand projet on ne peut tout simplement pas passer à côté, on est dans une économie libérale d’ouverture tout le contraire des Etats-Unis actuellement » note quant à lui, Xavier Giocanti, promoteur et dirigeant de Résiliance (MIF68). Lui-même n’est autre que le mari de Christine Lagarde, la patronne du FMI. A plusieurs reprises ces derniers mois, il a profité des rencontres où était présente son épouse pour promouvoir le projet phocéen auprès des autorités et sensibiliser sur l’importance d’intégrer la Belt and Road Initiative chinoise. Marseille a aussi de l’entregent…

Mif 68 : le textile chinois fait son marché à Marseille

Lors de la pose du 1er container sur le futur site de MIF 68 en février 2017, (archives Gomet’)

L’équipe du MIF68

Shop in Box est le maître d’ouvrage du MIF68. C’est une association entre Résiliance, promoteur et investisseur, Foncière Patrimoine, investisseur, RDC Immobilier, investisseur également et « commercialisateur», Abaque Architectures, concepteur du projet et la Cepac qui participent au financement. Le MIF68 est représenté par deux directeurs associés, Dingguo Chen, président de l’association des commerçants chinois de Marseille et Xuguang Zhuo, président de l’association des commerçants chinois en France. Sont également associés au projet: Zhimin Guo, président de l’association des commerçants et industriels franco-chinois, Yinde Zheng, vice-président de l’Union des commerçants chinois du sud de la France et Chunlin Pan, vice-président de l’union des commerçants chinois du sud de la France. 

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.