L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Politique] Michel Vauzelle en appelle à « la résistance participative »

0

Le président de la Région Paca présentait ses derniers voeux à la presse lundi 12 janvier à la Villa Méditerranée. Il a bien sûr longuement parlé des derniers événements et évoque son futur rôle. Verbatim

Durant plus d’une heure trente, le « professeur » Vauzelle a livré sa vision d’une France en pleine crise après le choc des attaques terroristes de la semaine dernière. Certes la mobilisation est rassurante mais est-elle suffisante s’interroge celui qui est encore président de la région pour un an. « Il y a eu quatre millions de manifestants et les autres ? »

Sortez les drapeaux. S’il se félicite du magnifique rassemblement de dimanche et constate que cela n’aurait pas pu avoir lieu ailleurs qu’en France, il souligne aussi les difficultés auxquelles est confronté le pays. « Une France qui doute d’elle-même ne pas intégrer des minorités. Comment voulez vous que des jeunes qui n’ont pas d’espoir respectent notre pays alors que l’on n’ose même pas sortir des drapeaux français. Il y a là quelque chose d’inacceptable.» Selon lui, il faut donc reprendre le chemin de l’école et de l’apprentissage, réinvestir les quartiers difficiles, parler à la jeunesse en faisant valoir les valeurs républicaines et laïques.


Les communautés. Avant la minute de silence que Michel Vauzelle demande à l’assistance, il insiste sur « la peur de chaque juif qu’il faut comprendre aujourd’hui. Il y une forte communauté juive dans la région et je suis le président d’une grande région juive. Elle est aussi une grande région musulmane, chrétienne et républicaine. ».

Les journalistes « Les journalistes sont menacés aujourd’hui par d’un côté l’intégrisme, de l’autre le fascisme, entre les terroristes et ceux qui veulent répondre à la terreur par la terreur. » Aider la presse c’est défendre le secret des sources, c’est aussi aider Nice-Matin. Michel Vauzelle confie également que son propre beau-père (Jacques Fauvet, ancien directeur du Monde) était journaliste et que son fils exerce également cette profession. « Le grand-père comme le fils m’apprennent combien c’est difficile d’être journaliste. »


La mondialisation. « En 1968 j’étais sur les barricades pour lutter contre la société de consommation » rappelle l’élu. « La mondialisation est la pire des menaces pour la République. Quand on voit que le gouvernement recule devant les sociétés d’autoroute. » Et de poursuivre : « Dans mes discours j’invoque le programme du Conseil national de la résistance mais s’il est incompatible avec la mondialisation il faut me le dire. »

Place à la résistance participative. « Nous sommes en train de chercher le modèle de société qui s’imposera au modèle de mondialisation. Il faut discuter. Recherchons tous ensemble un autre modèle de développement en dehors de la mondialisation. La démocratie participative ça ne suffit plus. Il faut passer à la résistance participative. A chaque citoyen de résister et de se prendre en main. Et s’il ne résiste pas ils auront le régime de Vichy et il ne faudra pas qu’ils se plaignent. »

Les partis politiques sont dépassés. Face à l’obscurantisme, aux menaces terroristes incontrôlables comme cette petite fille de de 10 ans ceinturée par des explosifs commandés à distance et qui a explosé dans un magasin au Nigeria, « c’est tout un peuple qui doit répondre » En paraphrasant Clémenceau Michel Vauzelle estime que la politique est trop sérieuse pour être confiée aux seuls politiques. « Qui suis-je pour assurer ta sécurité si tu ne tiens pas ta parole, qui es-tu ? Le temps n’est plus à la démocratie participative. On voit bien que les partis sont dépassés. Invoquer Jaurès ou Blum, ce n’est plus suffisant. »

La « tweetérisation » de la vie politique. « Avec la tweetérisation de la vie politique, les hommes politiques sont tweetérisés. Celui qui dit qu’il va réfléchir avant de répondre aux journalistes se fait doubler par un autre élu. La fois suivante, il ne réfléchit plus quand on le questionne. Les journalistes ont une responsabilité à ne pas tweetériser les hommes politiques. On doit réfléchir à une nouvelle façon de faire de la politique avec des outils modernes. »

Education. « On ne peut pas demander à des enseignants d’éduquer les enfants qui sont dans la rue. »

Front national : « C’est tout à fait possible une victoire FN à la Région ou au niveau national (.)… Il faut une régénération de la vie politique, (…) une résistance à la loi de l’argent et de la violence. »

La réforme des régions et la décentralisation.
« J’aurais aimé une grande région Méditerranée. Mais pas viable sur le plan économique et financier. Notre région avec cinq millions d’habitants est déjà la 3ème de France. J’ai plaidé pour qu’elle reste ainsi. Je suis content de nous être préservés des débats auxquels sont confrontés aujourd’hui Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. » La décentralisation ? « Je suis absolument opposé au fédéralisme. Je déplore ce qui se passe en Espagne avec la Catalogne par exemple (…). La France doit rester une et indivisible. La décentralisation « oui » la régionalisation « non. »

La Villa Méditerranée. « J’ai du mal m’expliquer et on pas compris ce qu’était la Villa Méditerranée, un espace de conférence et de dialogue, pas un lieu d’exposition. Nous avançons dans ce sens. Un accord va être signé avec le MuCEM pour qu’il y ait une cohérence d’ensemble avec ce que nous faisons. Il y a un accord avec l’université. » Un ambassadeur sera présent ici pour porter la voix de la France en Méditerranée. Michel Vauzelle renvoie eu 9 février, date à laquelle plusieurs annonces devraient être faites pour préciser le rôle de la Villa pilotée par l’Avitem, Association des villes et territoires méditerranéens durables. De même, il annonce la venue de François Hollande dans cette même Villa Méditerranée à l’occasion du sommet Med Coop 21 dans le cadre de la préparation du sommet mondial pour le climat qui aura lieu à Paris en juillet.

La succession, et après ? Christophe Castaner ? « Il a annoncé sa candidature il y plus d’un an. Naturellement je l’ai encouragé. Il a été un grand vice-président de Région. D’autres peuvent se manifester, parmi lesquels des vice-présidents de la Région… » Et la suite ? « Je reste aux commandes de la Région encore un an et je compte bien utiliser ma liberté pour agir pleinement. Ensuite cela ne regarde que moi et ma famille. Je serai député encore deux et demi, puis militant… »

Consultez la vidéo
Michel Vauzelle : « Un président d’autant plus fort… »

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.