L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Aménagement] Marché conclu pour un hôtel de luxe sur la Canebière : début des travaux en janvier 2016.

0

Le groupe Fondeville est désormais propriétaire de l’ilot des Feuillants, cinq bâtiments haussmaniens situés au 48 Canebière, juste au-dessus du marché des Capucins. Il investit 14 millions d’euros pour rénover les immeubles et y construire un hôtel 4 étoiles, une brasserie et un spa.

Le groupe Fondeville est désormais propriétaire de l’ilot des Feuillants, cinq bâtiments haussmaniens situés au 48 Canebière, juste au-dessus du marché des Capucins. Il investit  14 M€ pour rénover les immeubles et y construire un hôtel 4 étoiles, une brasserie et un spa.

 Cette fois-ci, le marché est conclu : après de nombreuses années d’études et la purge des derniers recours, le groupe Fondeville vient de signer l’acte notarié qui le rend propriétaire du pôle Canebière-Feuillants. Situés en plein cœur de Marseille, au 48 Canebière, à l’angle de la rue des Feuillants, ces cinq bâtiments haussmaniens accueilleront un hôtel 4 étoiles, une brasserie et un SPA.

Un projet symbolique de l’opération Grand Centre Ville

« Aujourd’hui , c’est un grand jour.  L’ilot des Feuillants, c’est un projet symbolique de l’opération « Grand Centre Ville », qui participe à la rénovation du cœur de la Canebière », se réjouit Gérard Chenoz, adjoint au maire, délégué aux grands projets d’attractivité. Une artère dont le prestige a baissé depuis les années 90, mais qui, selon Gérard Chenoz, « reprend de la vie pour accueillir tous les Marseillais, mais aussi pour devenir une vitrine pour les gens de passage, en particulier les touristes ».

La démarche a été longue. Soucieuse de redorer l’image de son centre-ville, la Ville de Marseille, propriétaire de l’ilot depuis 1998, a lancé les appels à projets en janvier 2012 pour créer un espace d’animations culturelles et commerciales. Parmi cinq offres, c’est celle du groupe Fondeville, via ses filiales Agir Promotion (promotion immobilière) et Arrelia (gestion immobilière) qui a été retenue.

« Ce projet nous tient très  à cœur. Il s’agit d’une très lourde rénovation car nous allons reprendre tous les planchers, étant donné qu’il faut réunir plusieurs bâtiments. Les travaux vont durer 18 mois  », indique Matthieu Blanc,  représentant du groupe Fondeville.  Au total, le coût de l’investissement s’élève à 14 millions d’euros, dont un prix d’achat des bâtiments (acquis au prix des Domaines) de 2,650 millions d’euros. L’ensemble créera autour de 45 emplois  (équivalent temps plein).

Inspiration provençale et méditerranéenne

Les Marseillais devront donc attendre mi 2017 pour voir apparaître cet hôtel  Mercure 4 étoiles de 81 chambres (dont 4 suites), une brasserie de 120 couverts, et un Spa qui donnera sur le marché des Capucins. Le nouveau propriétaire, qui a confié le projet au cabinet d’architectes Tangram, veut jouer  la couleur locale. Pour la décoration de l’hôtel, l’inspiration provençale donnera le ton avec l’emploi de tommettes, de boutis, de cannage et de cuivre. La brasserie, qui accueillera aussi bien les occupants de l’hôtel que les clients extérieurs, servira des plats inspirés de la Provence et des cultures de la mixité marseillaise…
L'ilot Feuilllants une fois rénové

Un effet de spirale positive sur le quartier de Noailles

L’emplacement semble en effet idéal pour l’implantation d’un hôtel : les études de marché indiquent que la zone située autour du Vieux-Port assure le meilleur taux de remplissage hôtelier. Avec un petit bémol toutefois : l’absence de parking. Les plus proches sont situés à 200 mètres, que devront parcourir les occupants de l’hôtel dans ce quartier de Noailles populaire et haut en couleurs, mais dont la propreté laisse à désirer. En plein « ventre de Marseille », ils devront se frayer un chemin entre boucheries, poissonneries, ou vendeurs à la sauvette…  « La requalification de Noailles est une priorité. Cela ne se fait pas d’un coup de baguette magique, mais le cap est fixé», garantit Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7ème arrondissements de Marseille. Et d’ici la restauration des lieux, la municipalité aura eu le temps de travailler sur l’hygiène, la sécurité et la voirie. « Nous comptons sur l’inversion des spirales. Dès qu’un élément fort, de qualité, apparaît, immédiatement les commerces alentour améliorent leur devanture. C’est ce qui s’est passé sur Euroméditerranée, c’est aussi ce qu’on fait sur la Plaine et au marché aux Puces avec XXL », prédit Gérard Chenoz.

De g à droite: Sabine Bernasconi, Gérard Chenoz, Laure-Agnès Caradec et Matthieu Blanc présentent le projet

De g à droite: Sabine Bernasconi, Gérard Chenoz, Laure-Agnès Caradec et Matthieu Blanc présentent le projet

Rendre son identité à la Canebière

Le projet s’inscrit plus largement sur un mouvement de réhabilitation de la Canebière. « Ce qui me gêne, c’est qu’aujourd’hui on va sur la Canebière parce qu’on y est obligé. Or la  Canebière évoque encore et toujours une histoire liée au patrimoine de la ville, au spectacle à la culture. C’est le retour à cette identité que nous engageons aujourd’hui et dans lequel le projet des Feuillants s’inscrit. Après le retour des brasseries, ce sera le retour des cinémas, avec le projet Artplex, ce grand pôle culturel que l’on est en train de construire », promet Sabine Bernasconi (lire aussi l’entretien accordé à Gomet’).

Zoom sur l’opération Grand Centre Ville

Cette opération d’aménagement a été concédée en janvier 2011 à la société publique Soleam ( Société Locale d’Equipement et d’Aménagement de l’Aire Marseillaise), pour une durée de 10 ans.

Ce programme concerne un périmètre de 1000 hectares et trois territoires : le pôle Flammarion, les pôles Auphan/Pyat/ Bas Industrieux et Butte Saint Mauront, et les pôles de l’hypercentre

Le montant prévisionnel des dépenses est de 235 M€. Le projet prévoit notamment la création et l’amélioration de 47 000 m2 de voiries, réseaux et espaces publics, ainsi que le ravalement de 1 000 immeubles le long de 18 axes emblématiques comme les rues Saint Ferréol et Paradis.

 En images

Au fond, le marché des Capucins

Au fond, le marché des Capucins

 

Le projet de brasserie sur la Canebière

Le projet de brasserie sur la Canebière

Lien utile :
Marseille veut remettre en valeur son centre-ville

 

Partagez

Localité(s) :

La Canebière, 13001 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.