L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Culture] La biennale d’art contemporain Manifesta entrera dans sa phase artistique début 2018

1

La ville de Marseille a officiellement été choisie, en décembre 2015, pour accueillir la 13e édition de la biennale Manifesta de mai à octobre 2020. Après l’étape administrative et juridique, 2018 marque le début de la phase créative.

Après MP2018, ce sera autour de la biennale d’art et de création contemporaine Manifesta d’investir le territoire, en 2020. C’est la première fois, depuis sa première édition en 1996, que cette manifestation européenne à dimension internationale sera accueillie en France, avec le plein soutien du ministère de la Culture. La ville de Marseille a été choisie en décembre 2015, après avoir fait acte de candidature spontanée et quelque peu tardive auprès de l’International Foundation Manifesta (IFM).

La présentation de Marseille comme ville hôte, au siège de Manifesta à Amsterdam en juin 2015, était pour Marie-Hélène Féraud-Grégory, conseillère municipale, déléguée l’art contemporain, Manifesta13, « un pari audacieux. Nous n’avions pas beaucoup d’espoir mais nous avons fait une présentation pleine de convictions, raconte l’élue, fortement impliquée dans ce projet. Les trois personnes qui nous ont reçus ne connaissaient pas Marseille. Nous leur avons donné envie de venir et ils ont été fascinés par la villeNous arrivions en fin de course, au moment de la sélection, ensuite tout s’est enchainé très vite. On a travaillé dans l’urgence pour faire un dossier de présentation, qui a passé la sélection en décembre 2015 ».

Marseille s’est également imposée en raison de sa situation géographique de ville portuaire, ouverte sur la Méditerranée, sur l’Europe. Elle a également séduit car elle était conforme à la réflexion de la Fondation d’engager une descente de l’événement vers le sud de l’Europe. Les onze éditions précédentes, ayant été organisées dans le nord et l’est de l’Europe. Ainsi, la biennale aura lieu à Palerme pour sa douzième édition en juin 2018, et vraisemblablement au Portugal en 2022, après l’escale marseillaise.

Un événement à 8 millions d’euros

Depuis le choix officiel, une association Marnifesta 13 Marseille a été créée (mai 2017) pour piloter la biennale. Elle est composée de huit personnalités reconnues dans le monde de l’art et à l’international, quatre ayant été choisies par la fondation Manifesta (toujours à la manœuvre dans la ville d’accueil) et quatre autres par la Ville. Parmi elles, Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo à Paris, Marc Bollet, président de la Friche, Hélène Guenin, directrice du Mamac (musée d’art moderne et d’art contemporain » à Nice, ou encore Abdelkader Damani, à l’initiative d’une branche de la biennale d’art contemporain de Lyon, en charge de mettre l’art au plus près des populations.

Dans la continuité, il aura également fallu gérer l’aspect administratif et juridique relatif au projet. Début 2018, place à la phase artistique. « Nous avons eu deux réunions du conseil d’administration de l’association, la prochaine aura lieu au mois de janvier et c’est à ce moment-là que nous choisirons un commissaire d’exposition ou une équipe de commissaires qui déterminera la forme et fond de la biennale », souligneMarie-Hélène Féraud-Grégori. Pas encore d’idées précises « mais quelques pistes », reprend l’élue, comme trouver des lieux inhabituels propices à la surprise, « d’autres parcours et donner d’autres habitudes aux spectateurs ».

La Ville de Marseille participe à hauteur de 2,4 millions d’euros pour la période 2016-2020, au financement de cette manifestation d’un montant total de 8 millions d’euros répartis sur la même période. Le ministère de la Culture, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Métropole Aix-Marseille Provence, le Conseil régional participent également au financement pour des montants qui restent à déterminer, sans oublier le mécénat et la billetterie.

MP2018 Quel amour ! : conventions de partenariat et billet couplé pour l’exposition Picasso

A l’occasion du conseil municipal du lundi 11 décembre, deux délibérations concernent MP2018 Quel amour ! La première concerne l’exposition événement Picasso, Voyages imaginaires, présentée au musée de la Vielle Charité à Marseille, du 16 février au 24 juin 2018. Dans ce cadre la Ville de Marseille et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais (Rmn-Gp) conviennent de co-éditer le catalogue de l’exposition. Le budget prévisionnel pour le tirage initial de l’ouvrage est estimé à 91 894 euros (soit 45 947 euros pour chaque partie) pour 6 500 exemplaires. Le prix de vente est fixé au public à 39 euros (TTC).
La deuxième concerne une convention de partenariat entre la Ville de Marseille et le Mucem pour la mise en vente d’un billet couplé à tarif préférentiel à l’occasion des expositions Picasso et les ballets russes et Picasso, Voyages imaginaires. Le billet couplé permettra au public adulte de bénéficier de l’accès aux deux expositions sur le peintre, dessinateur et sculpteur, au tarif unique de 15 euros. 

Liens utiles.
La biennale Manifesta en 2020 à Marseille : un coup d’accélérateur pour l’art contemporain dans la métropole
[Culture] Lancement de la campagne de mécénat supporters pour MP2018 Quel Amour !
MP2018 Quel Amour ! Messe pour un temps béni (1/2)
MP2018 Quel Amour ! … et quel programme ! (2/2)

Partagez

Auteur

Un commentaire

  1. Pingback: La biennale d’art contemporain Manifesta entrera dans sa phase artistique début 2018 – Massilia Mundi

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.