L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

L’Open Tour devient ColorBüs, un investissement au service de l’attractivité du territoire

0

Repris en 2016 par Julien Guedj, avec ses associés Marie-Eva, Nicolas et Bertrand Swaton, l’Open Tour Marseille change de nom en 2017, à l’approche de la saison estivale, pour devenir ColorBüs.

Nouvelle image et services plus performants. L’Open Tour devient ColorBüs ! Après un an d’exploitation, l’équipe dirigeante 100% marseillaise – constituée de Julien Guedj, Marie-Eva, Nicolas et Bertrand Swaton – a repensé l’offre de ces bus à impériale qui permettent aux touristes de visiter les sites phares de la cité phocéenne selon le principe du Hop-On-Hop-Off - monter ou descendre à volonté - au grès des différents arrêts.

En 2016, l’opportunité leur a été donnée de racheter l’activité. La société SMT qui exploitait la marque « Open Tour » depuis 2003 à Marseille a vendu ses actifs par ville : Paris, Lyon, Nice et Marseille. La RATP a racheté Paris. À Marseille, le groupe Swaton était au départ en concurrence avec le groupe Midi Capital avant finalement de s’associer. « L’essor exceptionnel du secteur touristique à Marseille, notamment la croisière et le congrès, a motivé notre volonté d’investir dans cette nouvelle activité qui participe au rayonnement de la ville. Il s’agit d’un message fort de notre part » explique Nicolas Swaton.

Une démarche  qui se poursuit puisque les résultats prometteurs de la première année d’exploitation sous la bannière de l’Open Tour ont conforté le groupe Eurosud Swaton dans sa « volonté d’accompagner le développement des bus à impériale à Marseille. Ils démontrent combien cette offre représente un des atouts de l’attractivité touristique de la ville », assure-t-il pleinement en phase avec les décisions de leur jeune associé Julien Guedj. Une progression de l’ordre de 40% puisque 75 000 passagers ont pris le bus cette année contre 52 000 l’année dernière. Julien Guedj mise sur une augmentation de 10 à 15% cette année pour atteindre les 85 000 visiteurs, 100 000 à l’horizon 2018.  «Les Swaton et moi-même sommes convaincus que le développement culturel et économique de Marseille est étroitement lié à la croissance du secteur touristique. Notre ambition commune est d’offrir à la ville de Marseille un service digne des plus grandes villes touristiques à travers le monde », assure Julien Guedj.

Equipe dirigeante ColorBus

Après les premiers réglages opérationnels effectués dès la reprise de l’activité, la nouvelle équipe dirigeante a souhaité marquer de son empreinte cette offre touristique. Changement de nom, de design et développement des services à bord, 500 000 euros ont été investis dans le cycle d’exploitation de ces bus pour les rendre performants et la hauteur de la demande touristique. Le premier, neuf, livré vendredi 28 avril, d’un coût de 305 000 euros roulera aux côtés de quatre autres bus aux couleurs différentes. Cinq ColorBüs au total de 499 places, dont 278 assises au niveau supérieur, entièrement équipés de nombreux services. Un circuit de 1h15, 14 arrêts, une fréquence toutes les 30 minutes et huit langues pour les commentaires. ColorBüs développe également les « duopass » pour permettre aux touristes de multiplier les visites de la ville.

Dans cette optique, il est partenaire, par exemple, du futur musée du savon de Marseille – le MuSaMa – qui devrait très prochainement ouvrir ces portes ou encore des croisiéristes. « Nous ne sommes pas concurrents, nous sommes partenaires, et nous sommes un vrai vecteur de communication de la ville auprès des touristes », conclut Julien Guedj, qui espère que ColorBüs s’implante dans d’autres villes de l’Hexagone et d’Europe..

 

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.