L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Mimet

Logements sociaux : 
« Un pas de plus vers la fin des communes » selon Georges Cristiani (Mimet)

1

Georges Cristiani, réagit vivement à l’arrêté du préfet qui préempte des terrains de sa commune pour appliquer la loi SRU sur les logements sociaux.

« A ma grande surprise je viens de recevoir un arrêté du préfet m’indiquant qu’il allait désormais délivrer des permis de construire sur des parcelles de la commune de Mimet. » Georges Cristiani, le maire sans étiquette de Mimet a feint la surprise dans un communiqué diffusé ce jeudi 18 février au lendemain de la décision du Préfet des Bouches-du-Rhône de préempter les terrains de trois communes des Bouches-du-Rhône pour faire appliquer la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain) et construire des logements sociaux.

Selon Georges Cristiani, « Mimet est une petite commune de 4500 habitants dont les caractéristiques géographiques, forestières et topographiques (500 m d’altitude) ne permettent pas la construction de 358 logements sociaux. A de nombreuses reprises j’ai indiqué aux services de l’Etat que la commune de Mimet ne pouvait pas construire de grands ensembles HLM. Son environnement de village d’altitude et forestier ne permet que la construction de logements sociaux en petites unités que les logeurs sociaux ne veulent pas construire. »

Georges Cristiani qui est également président des L’union es maires es Bouches-du-Rhône s’indigne dans son communiqué sur le traitement fait à Mimet mais plus généralement aux communes : « Il est étonnant que 3 communes des Bouches-du-Rhône soient stigmatisées et ciblées (outre Mimet, Eguilles et Plan de Cuqques sont concernées dans l’immédiat, NDLR), il est inadmissible que 42 communes des Bouches-du-Rhône soient qualifiées de « carencées », que 68 communes de notre département soient décrétées mathématiquement de « déficitaires » et qu’en France seulement 220 communes, dont Mimet, sur 36 600 soient jugées responsables du problème du logement en France. »

Cette machine infernale risque de s’accélérer

Georges Cristiani craint enfin que d’autres villes soient concernées. Le préfet Bouillon n’a d’ailleurs pas caché que cette hypothèse était ouverte. « Dans notre département il est à craindre que d’autres communes aujourd’hui « déficitaires » soient elles aussi stigmatisées par le Gouvernement. Cette machine infernale risque de s’accélérer. D’autres communes, aujourd’hui bonnes élèves, souffriront de ponctions financières de plus en plus lourdes et perdront la délivrance des permis de construire : c’est un exemple qui prouve qu’il s’agit d’un pas de plus vers la fin des communes ! »

Partagez

Auteur

Un commentaire

  1. à propos de l’absence de terrains pour construire des logements sociaux; la vérité:
    - g.cristiani s’est engagé à réaliser 356 logts sociaux alors pourquoi dire que c’est impossible,
    - depuis 14 ans qu’il est élu plus de 200 permis de construire ont été délivrés dans des zones protégées de 4 000m² consommant ainsi beaucoup d’espace et notamment devant ses propriétés,
    - des terrains destinés à des logts sociaux et subventionnés existaient avant son accession aux affaires: que sont-ils devenus?
    - comment ont été attribués les 2 seuls logts sociaux réalisés en 14 ans? il n’y a jamais eu de communication sur ce point, comme d’ailleurs sur tous les autres points de la vie de la commune (à l’exception de la bataille contre la métropole)
    - des opérateurs pour de petites unités existent: le problème c’est que g cristiani parlent aux médias, aux pros comme il parle à ses administrés, ainsi il perd un peu de crédibilité

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.