L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[L’entretien] Richard Curnier (CDC) : « Il faut libérer la création numérique » (2/2)

1

Le nouveau directeur régional de la Caisse des dépôts Richard Curnier répond aux questions de Gomet’. Aujourd’hui il évoque le tourisme et la smart city, deux axes majeurs d’intervention.

Concernant le tourisme, qui a souffert cet été sur la côte d’Azur en particulier, vous vous engagez tous azimuts : mer, montagne, ville. Comment donner de la cohérence à toutes ces initiatives ?

Richard Curnier : Comme je le disais précédemment, nous accompagnons les projets et les territoires, quels que soient leur nature à partir du moment où ils concourent aux axes stratégiques de la Caisse. La Caisse a fait du tourisme l’une de ses priorités depuis le plan de relance du tourisme en France. Quoi de plus logique que d’embrasser le champ le plus large possible dans la 2eme région la plus touristique de France ? Nous n’avons pas de produits de catalogues. Les élus et les collectivités nous sollicitent avec leurs priorités et nous essayons de les accompagner. De même que nous travaillons sur le sujet avec les CCI.

L’objectif est de redynamiser le secteur touristique avec les exploitants. Filière nautique, économie de montagne font l’objet d’un travail approfondi de notre part. Les ports de plaisance tout comme les stations de ski doivent être et rester attrayants car ils sont une clé économique pour tout le territoire. Dernier clin d’œil en matière d’attractivité touristique : nous sommes partenaires de la candidature française aux JO 2024. 10 milliards de retombées sont attendues dont 25 à 30% sur le tourisme !

Dans le domaine du numérique comment intervenez vous ?

R. C. : Le groupe Caisse des dépôts accompagne les collectivités locales dans l’équipement numérique des territoires et intervient pour le déploiement du très haut débit sur celui-ci. Notre priorité est d’accompagner les « smart city », cette nouvelle façon d’analyser le fait urbain et de penser la ville pour répondre aux défis croissants d’urbanisation et de métropolisation. Aujourd’hui la ville doit être plus efficace, plus innovante et plus participative grâce notamment à l’utilisation des ressources numériques. Cela doit générer du développement économique tout autant qu’une meilleure qualité de vie. Le président de Région, Christian Estrosi, souhaite faire de Provence Alpes Cote d’Azur la première smart région en Europe. Notre groupe en a fait un des ses axes stratégiques principal également ! Concrètement, nous co-finançons des études dans le cadre par exemple du Programme d’investissement d’avenir ou nous pouvons également prendre des participations dans des sociétés d’opérateurs.

Comment soutenez vous les start-up ?

R. C. : Je reprendrais votre formule c’est presque de la chirurgie, en tous cas c’est du travail d’orfèvrerie. Nous regardons tous les dossiers. Nous travaillons les modèles économiques qui souvent sont un problème sur les smart city. Et nous travaillons en complémentarité avec la BPI qui elle intervient directement dans les start-up. Pour prendre une image, la Caisse des dépôts s’occupe du bocal, la BPI du poisson.

Vous arrivez de Lyon, est ce qu’il y a des expériences qui vous ont paru intéressantes ?

R. C. : Beaucoup, la métropole lyonnaise foisonne de projets et j’espère que bientôt la Région Paca en aura autant ! Personnellement j’ai trouvé très intéressant le projet « la girouette » qui permettait que des panneaux directionnels repèrent votre portable et affichent vote direction. Le travail sur les usages est un travail d’avenir : le même panneau peut servir à plusieurs personnes. Travail d’optimisation des usages de parking également. Derrière la technologie intelligente et innovante, il y a une ville plus économe et raisonnée qui se dessine. Dernier exemple la création de « Tuba » intégré au quartier de la Gare Part-dieu. Ce tube d’expérimentations urbaines permet aux startupers d’expérimenter leur création auprès des usagers de façon interactive. Il faut libérer la création numérique. Je suis sûr que notre région a également un fort potentiel en la matière.

Lire le premier volet de notre entretien :
[L’entretien] Richard Curnier, nouveau directeur à la Caisse des dépôts :
« conforter l’élan de notre territoire » (1/2) 

Reportage réalisé en partenariat avec la Caisse des Dépôts

Partagez

Auteur

Un commentaire

  1. Pas mal l’éolienne, girouette, portable etc……> cependant avec la masse de travaux sur les routes des agglomérations….c’est….euh…..Quant aux campagnes…J’connais pas !

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.