L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Législatives, Métropole, OM, centre-ville, hangar J1… Jean-Claude Gaudin garde les manettes

0

C’est au Hangar J1, entre la Joliette et le Mucem, que le maire de Marseille et président de la Métropole a choisi, lundi 16 janvier 2017, de présenter ses vœux aux médias. Un lieu symbole de l’année capitale européenne de la culture en 2013 et que le maire souhaite désormais utiliser comme un outil de « marketing territorial ». Il précise au passage que la Ville sera bien candidate pour le prochain appel d’offre lancé par le Grand Port concernant l’exploitation des trois étages du site à partir de 2019 ; le bail actuel s’achevant fin 2018. Mais le projet animé par une association (lire ci-dessous) reste encore flou. L’ouverture est annoncée au printemps prochain. 



Jean-Claude Gaudin a bien sûr longuement évoqué la Métropole, ses avancées comme ses difficultés. « Elle avance vite et bien » a-t-il assuré. Interrogé sur les critiques de Maryse Joissains, la maire d’Aix, concernant le nouveau logo, Jean-Claude Gaudin a ironisé : « Elle prend les investissements et les avantages de la Métropole, mais toujours elle critique la Métropole. » Au sujet d’actualité : les discussions avec l’OM pour une nouvelle évaluation du loyer de l’Orange Vélodrome. « Nous sommes en négociations. »



Sur le plan plus politique, le vice-président du Sénat, frappé par loi sur le cumul des mandats, confirme son départ de la Haute Assemblée au 1er novembre mais n’exclut pas une présidence par intérim du Sénat au cas où l’actuel président Gérard Larcher quitterait ses fonctions pour un éventuel gouvernement, si François Fillon était élu président de la République. Concernant les législatives, Jean-Claude Gaudin se montre ferme à l’égard de toutes menaces de division de sa majorité. Ainsi, il espère un accord avec Maurice Di Nocera, candidat UDI, face à Yves Moraine (LR) dans la 5e circonscription dont le maire Marseille souligne le potentiel. Un successeur naturel ? « Ce n’est pas le moment de parler de succession, répète le premier magistrat de Marseille. Laissez-nous passer 2017 » explique-t-il afin que chacun puisse se positionner et choisir entre un mandat local ou national. Dont acte. Rendez-vous est pris pour les vœux 2018…

Principaux extraits du discours de Jean-Claude Gaudin

La Métropole : finances, transports : « Si sa mise en place a été longue et difficile, depuis son installation réelle le 17 mars, elle avance vite et bien. Elle a installé toutes ses instances de gouvernance, elle a même adopté deux budgets la même année, dont celui voté le 15 décembre marqué par de gros efforts de rationalisation, grâce au travail mené par les deux vice-présidents en charge des finances et du budget, Roland Blum et Jean Montagnac. (…) Nous avons aussi préparé et fait approuver, à lʼunanimité, sous l’autorité du vice-président aux Transports, Jean-Pierre Serrus, lʼagenda de la mobilité métropolitaine. C’est un outil essentiel, qui améliorera la vie quotidienne de nos concitoyens. Et cʼest un outil majeur pour incarner une véritable métropole en action. Il trouvera son application dès cette année, et jusqu’en 2030, à un rythme qui sera aussi fonction de la capacité de l’État à tenir toutes ses promesses. (…) la Métropole se fera par le projet. Par lʼélaboration dʼun grand dessein et dʼune perspective pour un territoire aussi riche dʼatouts. Ainsi, dès le premier trimestre, nous présenterons, avec Martine Vassal, lʼAgenda du développement économique, en complément de celui établi par la Région. La politique métropolitaine doit sʼaffirmer dans ce domaine, pleinement et réellement. »


Métropole : pacte de gouvernance. « Le deuxième défi à relever cette année sera celui de la gestion des compétences de proximité. J’ai demandé la réouverture des travaux sur le pacte de gouvernance financier, spécifiquement sur ce thème. Je tiens à ce que ce pacte, qui est l’ADN de notre Métropole, donne aux maires la maîtrise de la proximité dont ils sont évidemment tenus pour responsables par leurs administrés. Cette démarche vis-à-vis des maires, que ce soit clair et que nul nʼen doute, je la mènerai quel que soit le cadre législatif. Là aussi, je veux faire de la Métropole un modèle, comme je l’ai fait sur le PLUI ou sur la représentation des communes dans le conseil de Métropole. »

Métropole : les aides de l’état: « Une mission interministérielle proposera ainsi un rapport d’étape en mars pour assurer la continuité de l’État et permettre au prochain gouvernement de respecter les engagements pris. Peut-être même saura-t-il saisir cette occasion, du moins je l’espère, pour aller plus loin et accompagner notre jeune institution à la mesure de ses ambitions et du rôle qui doit être le sien pour le Sud de lʼEurope ? Il en va du devoir de l’État de permettre à la Métropole Aix-Marseille Provence de disposer des aides indispensables à la concrétisation de ses chantiers colossaux et à la construction de son avenir. »

Centre-ville, commerces : « Le vaste plan que nous allons engager cette année dans l’hyper-centre, services de la Ville et de la Métropole conjugués, contribueront d’ailleurs à donner un nouveau souffle à ce qui est le cœur historique de la ville et de son commerce. Propreté, aménagement urbain, sécurité, animation, tous ces enjeux seront abordés de front. Grâce notamment à l’aide du Conseil départemental, et je remercie une fois encore – ce n’est jamais trop ! – sa présidente Martine Vassal, nous allons en outre engager un vaste plan de ravalement des façades, indispensable au renouveau de ce secteur. La Ville va aussi préempter des commerces afin de reconquérir certaines artères et dʼinsuffler de la vitalité. Quant à la mairie de secteur, elle sʼinstallera sur La Canebière, dans la Maison de la Région que nous sommes en train dʼacquérir, et libèrera ses locaux actuels pour lʼinstallation dʼun complexe cinématographique. (…) 2017 verra aussi l’ouverture du centre Prado – Vélodrome. Cet équipement complète l’aménagement de ce nouveau quartier, articulé autour du stade Orange – Vélodrome. Créer des lieux de chalandise, comme les Terrasses du Port, comme les Docks Village, les Voûtes, ou lʼéquipement autour du stade, c’est agrandir le centre-ville et valoriser notre territoire. Et je note que le commerce local a bien résisté compte tenu de la croissance du marché sur cette période. »

Centre-ville, La Plaine :
« La place Jean-Jaurès, notre Plaine historique, va aussi être réaménagée afin de ramener vie et fraîcheur à cet espace qui en a bien besoin. Certes, là encore, j’entends certaines critiques, diverses réticences. Il en est ainsi chaque fois qu’on veut faire bouger les choses, chaque fois que l’on bouscule les habitudes des uns et des autres. Mais une fois le chantier terminé, les tensions s’apaisent toujours. Il en sera ainsi, là comme ailleurs. Souvenez-vous des réactions lorsque nous avons commencé à réaménager le Vieux-Port. Regardez aujourdʼhui ! Quand les riverains et les commerçants de la place Jean-Jaurès verront que le nouvel aménagement revitalise ce quartier, restaure sa vitalité, conserve son identité, vous verrez, ils en seront pleinement satisfaits. »
Hangar J1 : « Si j’ai choisi de vous donner rendez-vous ici, c’est que ce hangar va connaître une nouvelle jeunesse, dans le prolongement de la mutation que j’évoquais à l’instant. Une association a été créée pour lʼanimer. Parmi ses fondateurs figurent la Ville, la Chambre de commerce, la Caisse des dépôts et plus d’une quinzaine de partenaires privés dont les plus importantes entreprises du territoire métropolitain. Cette association sera présidée par le patron de la Caisse dʼépargne et nouveau président de la Chambre régionale de commerce et dʼindustrie, Alain Lacroix. Elle a vocation à faire vivre ce lieu, à se saisir de projets porteurs et à les accueillir jusque fin 2018 puisque, vous le savez, le Grand Port maritime de Marseille lancera un appel d’offres pour définir lʼavenir à long terme du J1. Cette association et ses membres vont contribuer ainsi à élaborer un véritable marketing territorial, à l’image de ce que Lille ou Lyon ont pu faire. »


La presse, La Marseillaise : «Les graves difficultés financières rencontrées par le journal La Marseillaise en sont, hélas, un nouvel exemple. J’espère que la période dʼobservation accordée par le tribunal de commerce permettra de trouver une solution pour sauver ce quotidien qui, depuis 70 ans, fait partie intégrante de notre paysage médiatique marseillais. L’indépendance de la presse, la liberté de la presse sont parmi les principes fondamentaux de la démocratie et, tout comme moi, je vous sais très attachés à ces principes.


Les médias. « Mais face aux menaces d’une concurrence dévoyée qu’autorisent des moyens de communication sans aucun filtre ni recul déontologique, la rigueur, le sérieux, le respect des hommes et des faits s’imposent à vous plus que jamais. Ils constituent même le seul garant de l’avenir des grands médias dʼinformation, même les plus modernes. De votre propre avenir. Je souhaite, à cet égard, que 2017 soit une année prometteuse pour la presse nationale comme pour notre presse locale. »

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.