L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

Législatives 2017 (2/4) : communistes et écologistes ne convergent plus

1

Les élections législatives de juin 2017 succèderont à l’élection présidentielle. Gomet’, dans sa série, vous propose un panorama des forces en présence dans les principaux partis. Aujourd’hui : le Parti Communiste et Europe-Ecologie-les-Verts. 

Les communistes en recherche d’alliés à gauche

Vendredi 2 septembre, le Parti Communiste des Bouches-du-Rhône s’est réuni pour fêter les 30 ans de l’implantation de sa fédération dans les quartiers Nord de Marseille. Outre l’occasion d’inaugurer une sculpture de Guy Chauvelot, artiste contemporain, ce fut l’occasion pour Pierre Dharéville, patron du PCF13, d’offrir à ses militants un discours politique de rentrée. 

Fustigeant la multiplication des candidatures qui prospèrent «sur la ruine des illusions semées par François Hollande», M. Dharéville souhaite une autre proposition à gauche que «cette voie insupportable du Hollandisme et du Vallsisme» pour affronter «les forces les plus réactionnaires que sont la droite et l’extrême-droite». Il clame haut et fort qu’un grand projet de gauche est envisageable «loin des dérives» du gouvernement actuel. En vue des élections législatives de 2017, et pour préparer ce grand projet de gauche, le secrétaire départemental du Parti Communiste annonce le lancement d’une «grande consultation citoyenne»  pour connaître les priorités des électeurs.

Le temps de présenter les candidatures circonscription par circonscription n’est pas encore arrivé. Y aura-t-il des alliances au cas par cas avec d’autres partis de gauche ? Peut-on envisager le soutien du PCF à certains candidats socialistes frondeurs ? «Il y a un vrai débat au sein du Parti sur le sens à donner à ces législatives : on ne veut pas présenter des candidats partout pour compter nos voix : on veut peser sur le débat pour mettre en lumière nos idées. Je pense qu’on sera présent dans les circonscriptions où nous sommes traditionnellement forts, pour le reste, on verra » selon un militant membre des instances locales du parti communiste.

Aucun candidat désigné pour l’instant donc sur toutes les circonscriptions du département. Y compris pour l’unique député communiste sortant Gaby Charroux. Le député-maire de Martigues sera frappé en 2017 par le cumul des mandats et il sera contraint de choisir entre la députation et la mairie de Martigues. A ce jour, il n’a toujours pas fait connaître sa décision. L’hésitation est de mise sur une autre circonscription des Bouches-du-Rhône historiquement très favorable au PCF : la 7ème, qui regroupe les 14ème, 15ème et 16ème arrondissements de Marseille.  Contacté par Gomet’, Jean-Marc Coppola, déjà candidat aux législatives de 2012 sur ce terrain, est encore «en réflexion». Dans un tel contexte, aucun candidat n’est pressenti sur les autres circonscriptions de la métropole, moins favorables encore au Parti Communiste. 

Les écologistes font cavalier seul

L’alliance verte et rouge, menée aux dernières élections régionales, ne sera pas reconduite aux élections législatives. En effet, EELV a décidé lors de son congrès de juin dernier qu’il n’y aura pas d’accord ni avec le Parti Socialiste, ni avec le Parti Communiste,  pour les échéances électorales de 2017. Des candidatures écologistes autonomes, donc. EELV s’autorise seulement à passer des accords avec d’autres partis écologistes comme Génération Ecologie ou l’Alliance Ecologiste Indépendante. 

Dorian Hispa, responsable d’EELV Pays d’Aix porte un message fort «Il faut des candidats dans le plus de circonscriptions possibles pour porter le projet présidentiel des Verts». Il précise néanmoins son message «On peut être attentif à des candidatures de la société civile écolo-compatibles».  Selon nos informations, il est très probable qu’EELV envoie une candidature issue de la société civile sur la 14ème circonscription, face au sortant Jean-David Ciot.

La 10ème  au coeur des préoccupations environnementales

Les Verts enverront assurément un candidat sur la 10ème circonscription (Gardanne, Allauch). Déjà parce que c’est un territoire fortement impacté par les préoccupations environnementales avec Altéo et ses rejets polluants. De plus, cette terre a élu en 2012 l’unique député EELV des Bouches-du-Rhône, désormais transfuge vers l’UDE, une coalition écologiste proche du PS, François-Michel Lambert. De source bien informée, il devrait s’agir d’une doublette composée de Luc Talassinos, élu de Gréasque et Brigitte Apothéloz.

Nathalie Busvel-Sirben, adjointe au maire de Vitrolles, aurait de fortes chances d’être elle aussi  candidate sur la 12ème circonscription (Vitrolles, Marignane) au nom d’EELV. Quant à la 11ème circonscription (Aix-Sud), le nom de Dorian Hispa est évoqué parmi les militants écologistes, lui qui avait été candidat sur le canton Aix-2 aux élections départementales de mars 2015. 

Outre ces informations, on nous répète un peu partout qu’il est encore trop tôt pour évoquer des pistes sérieuses de candidats, les écologistes sont encore dans le temps de la primaire. Et comme conclue un militant  d’EELV : «L’alliance avec le Parti Communiste a dilué notre message et divisé notre parti, aujourd’hui on revient aux fondamentaux, l’autonomie.» 

Lien utile : 
Législatives 1/4 : Le Parti Socialiste en ordre toujours plus dispersé

Carte des circonscriptions des Bouches-du-Rhône :

circonscriptions bouches du rhone 2012-17

Rose : le député sortant est socialiste ou apparenté. Bleu : le député sortant est Républicain. Rouge : le député sortant est communiste. Vert : le député sortant est écologiste ou apparenté

Partagez

Auteur

Un commentaire

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.