L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

L’association Femmes Cheffes d’Entreprises renaît à Marseille

0

Après trois années de pause, la délégation marseillaise de l’association Femmes Cheffes d’Entreprises reprend des couleurs. Elle vient de désigner Aurore Sun à la tête de son comité de pilotage, avec pour objectif la promotion des femmes au sein des organisations paritaires.

Après trois années de pause, la délégation marseillaise de l’association Femmes Cheffes d’Entreprises reprend des couleurs. Elle vient de désigner Aurore Sun à la tête de son comité de pilotage, avec pour objectif la promotion des femmes au sein des organisations paritaires.

 « C’est avec grand plaisir que nous assistons aujourd’hui à la renaissance de l’une des plus anciennes délégations de l’association Femmes Cheffes d’Entreprises (FCE) », s’est félicitée Eva Escandon, présidente de FCE France, lors de la relance officiel de l’un des plus anciens réseaux de femmes entrepreneures de la région.

Fondée en 1950 par Simone Eymery, la délégation marseillaise de FCE fête en effet ses 66 ans. Entourée de  Reyne Cienzo, qui a présidé l’antenne phocéenne entre 1979 et 1986, ainsi que de ses marraines  Liliane Guillot, secrétaire générale de FCE France et Christine Valloco, présidente de la délégation du Pays d’Arles, la rayonnante Aurore Sun, fondatrice de l’agence Spark Relations, s’est vu confier la présidence du comité de pilotage de la nouvelle instance marseillaise.

Aurore Sun prédide le comité de pilotage de FCE Marseille « Avec FCE Délégation Marseille, nous souhaitons sensibiliser les femmes cheffes d’entreprises à la prise de mandats, inciter à l’engagement en féminisant la fonction et dédramatisant l’implication, voire les accompagner sur ce chemin afin de maximiser la mixité dans les instances paritaires », s’est fixé comme objectifs la nouvelle présidente.

Faciliter l’accès des femmes à la prise de mandats dans les chambres de Commerce, tribunaux de commerce, conseils des prud’hommes…

Développer la représentation économique des femmes est en effet la principale mission que s’est assignée l’association Femmes Cheffes d’Entreprises, qui compte 2 000 adhérentes dans l’Hexagone. Les chiffres sont éloquents : selon l’association, à peine plus de 30% des dirigeants de TPE/PME françaises sont des femmes, soit à peu près le même pourcentage qu’il y a trente ans. La proportion de créatrices d’entreprises est de 30%, contre 48% aux Etats-Unis. Et encore trop peu d’entre elles sont représentées au sein des instances socio-économiques : à peine 14% de femmes sont élues dans les CCI et sur 125 chambres, on dénombre à peine 6 présidentes. 

 « Aujourd’hui, il est important de faciliter l’accès des femmes cheffes d’entreprises à la prise de mandats dans les tribunaux de commerce, les chambres de commerce et d’industrie, les Conseils de Prud’hommes notamment, et une meilleure représentation au sein des organisations patronales comme le Medef ou la CGPME peuvent largement y contribuer. Notre but est d’atteindre 30% de mandats féminins au minimum dans les instances économiques, à la hauteur du poids des femmes cheffes d’entreprises dans la société », a affirmé Eva Escandon. Tout en veillant à assurer la qualité de ces mandats : car comme le notre la présidente de FCE France, « plus le mandat est prestigieux, moins il y a de femmes » ! L’association a encore un lourd travail à mener avant que les femmes n’accèdent aux postes que ces messieurs ont tendance à se réserver…

Les femmes peuvent métamorphoser Marseille

« En 2015, on a l’impression que les femmes ont pris le pouvoir à Marseille », a rétorqué Didier Parakian, adjoint au maire de Marseille en charge de l’économie. Et de citer Régine Weimar (directrice générale de Hom), Martine Vassal (présidente du conseil départemental des Bouches du Rhône), Laure-Agnès Caradec (présidente d’Euroméditerranée), Geneviève Maillet (future bâtonnière), Sandra Chalinet (directrice des Terrasses du Port), Christine Cabau-Woehrel (présidente du Grand Port de Marseille), Macha Makeïeff (directrice de La Criée), ou encore Corinne Vezzoni (architecte)… « Toutes ces femmes rayonnent et métamorphosent Marseille », s’est félicité Didier Parakian.

Pour sa part, Johan Bencivenga, président de l’UPE 13, a rappelé les efforts de son organisation pour recruter davantage de femmes : « peu de femmes osent s’engager », a-t-il regretté, tout en indiquant la détermination de l’UPE 13 à féminiser ses mandataires. Même combat pour Alain Gargani, président de la CGPME des Bouches du Rhône : «les instances dirigeantes de la CGPME comptent 40% de femmes. Vous avez des idées, vous êtes motivées, alors à la CGPME 13 vous prenez la place que vous méritez ! », a-t-il assuré.

Les femmes cheffes d’entreprises sont désormais averties : de nombreux mandats vont se libérer sur le territoire en 2016 et 2017 et des centaines de places seront à pourvoir dans les instances paritaires, à la CCI, au conseil des Prudhommes, au CESIR, au Tribunal de Commerce… Alors, à elles de jouer ! 

Les prochains rendez-vous de FCE Marseille :

Le comité de pilotage va mettre en place des actions qui touchent la vie des Femmes Cheffes d’Entreprises, pour les aider à se former, à mieux communiquer sur leurs réussites et à comprendre les enjeux économiques du territoire. Au programme :

-          Des conférences-débats : le 1er février prochain sera consacré au choix du vin au cours d’un rendez-vous d’affaires, avec l’œnologue Delphine Garraud au restaurant la Côte de Bœuf.

-          Des ateliers-petits-déjeuners ;

-          Des découvertes d’entreprises, à commencer par la visite d’Airbus Helicopter ;

-          Do co-networking ;

-          Des événements, notamment une rencontre le 18 mars avec d’autres réseaux FCE en présence de Stéphanie Dupays, auteur de  « Brillante ».

En savoir plus :

Témoins du dynamisme des femmes actives de la région, de nombreux  réseaux féminins sont présents à Marseille et en Paca, dans autant de secteurs professionnels et sociaux. A chacune de faire son choix :

> Altafemina : réseau de relations professionnelles et sociales ;

> Entrepreneurielles : réseau de femmes cheffes d’entreprises, cadres dirigeantes et porteuses de projets ;

> Fares, Femmes Actives responsables et solidaires : réseau de solidarité pour tendre la main vers des femmes isolées ;

> Femmes 3000: aider la femme et la faire reconnaître dans tous les domaines de compétences ;

> Girls in Tech: encourager la mixité dans les nouvelles technologies ;

> Ladies-Circle: “Amitié et Entraide” pour établir des relations privilégiées entre les femmes de France et du monde entier;

> Les Mampreneurs Aix-Marseille : regrouper des mamans cheffes d’entreprises ;

> Potentielles : au service des initiatives de femmes et de la jeune création locale, artisanale et artistique

> Les pionnières : réseau de pépinières et d’incubateurs pour des entrepreneures innovantes ;

> Professional Women’s Network Marseille Provence: promotion et evolution professionnelle des femmes dans l’entreprise;

> Women in Nuclear Paca: groupe de la Société Française d’Energie Nucléaire, visant à promouvoir l’image de son secteur.

 

Partagez

Localité(s) :

27 Rue Saint-Saëns, 13001 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.