L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

La CMA-CGM va faire « carburer » cinq jeunes entreprises marseillaises.

0

A l’occasion d’une visite de la tour CMA-CGM à destination de la presse, le groupe a annoncé son soutien au Carburateur, un pôle de l’entreprenariat, en lançant un appel à projets auprès d’entreprises marseillaises prometteuses. A vous de jouer… Go !

Il a suffit d’une rencontre. Mais d’une « belle rencontre » entre Muriel Bernard-Reymond, directrice du Carburateur et Rodolphe Saadé (photo au centre, archives Gomet’ / JY Delattre), directeur général de la CMA-CGM. Pour qu’une poignée de main scelle le début d’une nouvelle aventure entrepreneuriale. Parce que pour la famille Saadé, « entreprendre », c’est bien plus qu’un d’état d’esprit, c’est presque un sacerdoce, ancré de père en fils et de mère en fille. Encourager celles et ceux qui partagent cette même passion et qui souhaitent relever de nouveaux challenges en portant des projets ambitieux pour le développement du territoire, c’est aussi l’un des défis que se fixe le troisième groupe mondial du transport maritime.

Entreprendre : « Une source d’énergie positive »

Petite pépite sur le territoire, le Carburateur accompli selon la CMA-CGM « un travail remarquable ». Installé dans les quartiers Nord de la cité phocéenne depuis seulement le mois d’avril 2016, cet incubateur de start-up permet à une entreprise d’obtenir tous les ingrédients nécessaires à sa réussite et sa croissante, grâce à un savant mélange de « toutes les énergies nécessaires », mais pas seulement. Conseils adaptés, espaces de travail, outils, réseaux et contacts… ça carbure au partage d’expertises et d’expériences. « C’est ça qui est sympa au Carbu, souligne Muriel Bernard-Reymond, flattée que la CMA-CGM se soit intéressée à sa jeune structure. Nous accueillons tous les secteurs d’activités qu’on dit traditionnels et même des activités artisanales car nous avons un atelier de production, avec l’idée de soutenir l’entreprenariat locale car nous sommes situé dans le 15e. Et être dans une démarche d’entreprendre constitue une source d’énergie positive qui fait du bien à soi-même et à son environnement », exprime Muriel Bernard-Reymond. Tout un écosystème entrepreneurial dont les jeunes entreprises ont besoins et qui permet d’offrir un rayonnement local, national et parfois au-delà des frontières. Rodolphe Saadé ne pouvait y être insensible. Il a été séduit.

Attaché à la région et cette ville de Méditerranée, c’est pour lui « naturel », d’apporter sa contribution à Marseille, berceau de la CMA-CGM. Alors pour booster le Carburateur et aider à la création d’emplois dans la deuxième ville de France, le directeur général a décidé de lancer un appel projets.

Une dotation de 5000 euros pour les entreprises lauréates

Cinq entreprises des secteurs de la mer, du transport et de la logistique seront sélectionnées par un jury, présidé par Rodolphe Saadé. Elles bénéficieront d’un soutien concret pour leur développement, puisque le groupe leur offrira les frais d’incubation au sein du Carburateur, au travers d’une dotation de 5000 euros, accordée à chaque entreprise lauréate. Un coup de pouce qui permettra également le suivi d’activité, les conseils et expertises et enfin la mise en réseau continue pour accélérer le développement de l’entreprise. « Cela va permettre à des entreprises qui, peut-être, n’auraient pas pu accéder à ce type d’outil, de le faire et de travailler sereinement au développement de leur projet. Nous sommes moins cher que dans un centre d’affaires (336€ et 400€ pour l’atelier) mais cela reste un coût pour celles et ceux qui se lancent dans une aventure entrepreneuriale, d’autant qu’au début on doit parfois faire des choix. Avec ce soutien financier, ils ne lésineront sur rien pour consolider leur projet et grandir. » Et Muriel Bernard-Reymond en est convaincue : « C’est en embarquant des locomotives économiques que nous réussirons le pari du développement et de l’attractivité de notre territoire ».

Actuellement, il y a 17 entreprises résidentes au sein du Carburateur. L’une d’entre-elles hébergée depuis peu pourrait tenter sa chance. MLS logistique se développe justement sur le secteur de la logistique marine. « Arnaud le fondateur a d’abord commencé en co-working avant de basculer sur un bureau partagé », raconte Muriel Bernard-Reymond. Pas de critères particuliers pour postuler, si ce n’est évoluer dans les secteurs d’activités définis et porter un projet sérieux. Pour autant, l’énergie, la volonté, le talent mais aussi le potentiel de développement sont autant d’éléments pour choisir. Et les coups de cœur du jury ne sont pas exclus ! Les candidats ont jusqu’au 28 avril pour postuler. La liste sera dévoilée durant le mois de mai.

 Et qui sait ? Avec de l’intuition, une bonne idée et de la volonté, parmi ces jeunes pousses se trouve peut-être un futur leader mondial, à l’image du Groupe qui injecte son carburant pour qu’ils puissent hisser les voiles et voguer vers le succès.

REPERES

Un appel à candidatures pour quelles entreprises ?

 Entreprises éligibles (cumulatifs) :
> Les entreprises relevant des secteurs du transport, de la logistique et des métiers de la mer au sens large
> Entreprises de 0 à 4 ans ou en cours de création (création imminente)
> Avec un potentiel de développement

 Critères de sélection (cumulatifs) :

> Viabilité et potentiel de développement de l’entreprise
> Plus-value du Carburateur pour l’entreprise : réseau, écosystème, conseil et expertise
> Manque de moyen et de réseau

 Modalités de dépôt de candidature :

Envoyer votre candidature par mail : contact@le-carburateur.fr
Lancement de l’appel à candidature :
> Date limite de candidature : le 28 avril 2017
Le support de votre candidature est libre (présentation écrite, vidéo…).

Elle doit comporter :

> Une présentation du dirigeant (e), des dirigeants le cas échéant
> Une présentation de l’entreprise : décrivant son activité, ses moyens de production, clients, fournisseurs, ses conditions de réussite, votre motivation et tout autre élément permettant au jury d’apprécier votre candidature au regard des critères énoncés
> Les premiers documents comptables s’ils existent
> Un prévisionnel pour l’année en cours 

 

 

 

 

Partagez

Localité(s) :

211 Chemin de la Madrague-Ville, 13015 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.