L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Humeur] Soit dit en passant : la belle moisson de la semaine d’Hervé Nedelec

0

Le regard, amusé ou désabusé, du journaliste Hervé Nedelec sur l’actualité de la semaine. A lire !

Sur les ondes, dans la presse, à la télévision ou dans la rue, rien ne lui échappe. Grandeur et décadence de notre condition humaine avec la chronique hebdomadaire du journaliste Hervé Nedelec. 

C’est la fête de Toussaint

Bruce Toussaint sémillant animateur de la dream éponyme, n’est pas rancunier. A quelques jours de distance il a invité sur son plateau d’I-Telé l’avocat bleu mariniste, Gilbert Collard. La première fois le Marseillais avait déclaré tout son mépris pour le monde médiatique, dont il a pourtant usé et abusé pendant toute sa carrière. La seconde il demanda tout de go à l’animateur de ne point parler de « perquisition », à propos des nouveaux ennuis juridico-fiscaux de Jean-Marie Le Pen, mais plutôt de « visite domiciliaire », expression tombée en désuétude, mais qui a eu son heure de gloire au XIXème siècle. Il a raison Collard, on devrait arrêter de parler de Front National (Qui fut le nom d’un mouvement de la Résistance) mais plutôt de Fascisme Nationaliste comme on nommait cette frange politique dans les années 30. Comme le disait Franz Kafka un avocat est une personne qui écrit un document de 10 000 mots et l’intitule « Sommaire ».

Ça roule ma poule

Après France 2, c’est à l’Obs de braquer ses projecteurs sur le parc automobile de la mairie de Marseille. On s’y perd, mais un rapport nous dit-on du côté du petit palais du Lacydon, ne saurait tarder. On apprend dans ce dossier que 32 adjoints et les huit maires de secteurs bénéficieraient de voiture avec chauffeur. On ne sait pas si Stéphane Ravier (FN) a renoncé, au nom des « invisibles », qu’il défend, à ce privilège. Et in fine, on se dit que c’est un mal pour un bien. Tous ces élus peuvent ainsi donner, en temps réel, des consignes pour améliorer le réseau routier de la ville qu’ils ont tout le temps d’observer. Et à l’utiliser tous les jours, on sait combien c’est efficace.


Sarko peut voir Vinci en peinture

Dernière trouvaille de l’ex-hyper président. Confier le contrôle des vitesses sur les autoroutes… aux autoroutes. Vinci par exemple va continuer à prospérer avec les troncs prolifiques de ses péages, mais en prime, il pourrait sanctionner ces cochons de payeurs qui n’auraient pas respecté la réglementation. Sarko ne dit pas comment, par contre, seraient remboursés les automobilistes qui, à chaque vacances, doivent poireauter de longues minutes dans les bouchons autoroutiers.

Le gros coup de Bourdin


Jean-Jacques Bourdin a estimé que la défense de Myriam El Khomri était « minable ». Au tableau de chasse de l’animateur de BFM-RMC désormais, cette jeune Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle qui n’a pas su répondre à l’injonction très « grand Oral » du journaliste, la sommant de rappeler la loi sur le nombre de CDD possible. L’ancienne élue du XVIIIème arrondissement de Paris a été piégée. Il ne lui reste plus qu’à prendre des cours auprès de Jean-Claude Gaudin qui la même semaine sur France Inter a excellé dans la langue de bois. Sur les pistes cyclables à Marseille, il y en a en plein dans la ville et c’est le tribunal administratif qui nous embête pour en faire d’autres. Sur la pollution. Pas de problème, on a le mistral. Sur l’augmentation des impôts locaux. C’est pire chez les autres. Et voilà le boulot. Allez Myriam un petit CDD à la mairie de Marseille.


Balle au centre

Solange Biaggi adjointe chargée du commerce, de l’artisanat, des professions libérales et du centre- ville est au bord du burn-out. Les commerçants du centre n’en peuvent plus des travaux, de la saleté et désormais de la concurrence frontale des enseignes du… front de mer. C’est vrai qu’il va être compliqué de lutter quand on est calfeutré rue Paradis, rue de Rome ou rue St Fé, contre les arguments des Docks, des Halles ou des Terrasses du port. Un observateur avisé nous confiait (notre photo) « vous en connaissez beaucoup des grandes surfaces en France qui peuvent offrir à leurs clients un paysage marin à partir d’une terrasse géante ! ». L’argument nous a tapé dans l’œil.

Et pourtant ils existent

C’est Ferré qui chantait à propos des anarchistes, « y en a pas un sur cent et pourtant ils existent ! » On pourrait en dire autant des intellectuels de gauche. Il y en a néanmoins qui comptent, comme Raphaël Liogier (1) professeur à l’IEP d’Aix et au Collège international de Philosophie de Paris, que salue L’Obs cette semaine parmi ces penseurs qui s’opposent avec brio à la vague lourde des Zemmour, Finkelkraut et autres Soral. Ce sociologue et philosophe a théorisé à propos du renouveau de l’extrême droite la notion de « populisme liquide ». Une pensée qui se nourrit des gros fantasmes – insécurité, immigration, décadence – de la majorité silencieuse aujourd’hui relayée par quelques braillards. 1 : Dernier ouvrage paru, « Le complexe de Suez. Le vrai déclin français (Et du continent européen) aux éditions Le Bord de l’eau.


Le roi David de Marseille

La Provence vient de la rappeler opportunément. La statue du David de Michel Ange qui sert de phare aux plages du Prado, a été offerte en 1903 par le sculpteur Jules Cantini à la ville. On ne savait pas qu’elle resta cinquante ans à l’abri des réserves patrimoniales et du regard des Marseillais. Un universitaire spécialiste de l’histoire de l’art, nous confiait il y a peu, que Marseille recèle ainsi des trésors archéologiques insoupçonnés mais qui, faute d’une véritable culture muséale, resteront longtemps ignorés du plus grand nombre. A l’heure où les musées parisiens retrouvent les uns après les autres une nouvelle jeunesse, on se prend à rêver d’une volonté qui irait ici dans le même sens. Celui de l’Histoire.

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.