L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Pétanque : l’histoire d’un sport fédérateur (1/3)

0

La pétanque est née d’un geste solidaire, aujourd’hui elle est un sport fédérateur. L’un des nombreux arguments mis en avant par les fédérations des « sports de boules » qui ont lancé, lundi 12 octobre, leur candidature pour  que la pétanque devienne une discipline olympique pour les JO 2024. Un sport présent dans 165 pays et à travers 262 fédérations dont l’histoire a été marquée par de nombreux événements. Reportage.

Au printemps 1910, sur le terrain Béraud de La Ciotat, une seule chaise était admise, celle de Jules Hugues dit le Noir, ancienne vedette du jeu de Longue, courbé par son arthrose des plus douloureuses. Joseph Pitiot, propriétaire du bar de l’Horloge, décide, le temps d’une partie, de jouer depuis un cercle fermé autour de la chaise. Une partie commence entre Joseph Pitiot, son frère Ernest et leur ami Jules. Mais, or de question pour Jules de jouer assis, il se redresse pieds tanqués dans le cercle, il entame le petit jeu.

Rapidement, les anciens s’affèrent autour de la partie, les boules lancés à trois quatre mètres seulement des joueurs séduisent ceux qui n’ont plus la capacité de lancés plus loin. Bien que moqué, le constat est imparable, ce jeu permet à tous de jouer.

Photo de Jac Verheul

Photo de Jac Verheul

C’est seulement quelques mois après cette première mène, le samedi 11 juin 1910, que la première rencontre officielle du jeu à pes tanca avait lieu. Huit équipes de deux joueurs s’affrontaient pour un prix de 10 francs. La pétanque était née. Ce nom officiel de pétanque est consacré de nombreuses années plus tard par la Fédération du Languedoc-Roussillon dont Joseph Pitiot était l’un des membres fondateurs et Président.

L’histoire ne s’arrête pas là, bien au contraire… Découvrez là à travers notre frise :

Cette frise, dont les données sont issues du livre qui fait référence dans le domaine de la pétanque : Pétanque, la fabuleuse histoire écrit par Martine Pilate, la petite fille de Joseph Pitiot et Jac Verheul, monteur cinématographique à la télévision néerlandaise et grand passionné de ce sport, paru aux éditions Lucien Souny.

article

Célébration du centenaire de la pétanque – 13 juillet 2007 à La Ciotat – Photo de Jac Verheul

La pétanque est restée un phénomène sudiste jusqu’à l’après-guerre. Ce n’est qu’à partir de de 1949, qu’un premier club se créé hors des frontières du Sud, en Belgique. Par la suite, de nombreux pays suivent ce phénomène, d’abord la Suisse, puis le Canada et le Maroc.

Les concours officiels, eux, ont tardé à franchir la ligne sudiste, puisque ce n’est qu’en 1960 qu’un premier championnat dépasse cette frontière, en s’installant à Clermont-Ferrand. En 1967, Paris accueillera enfin ses compétiteurs, 18 ans après la création du Mondial La Marseille de la Pétanque.

Mondial la Marseillaise à pétanque - Photo de Jac Verheul

Finale du Mondial la Marseillaise à pétanque – Photo de Jac Verheul

Aujourd’hui, les clubs boulistes sont nombreux dans la métropole, Rémi Beltrando en dénombre plus de 125, qu’il répertorie dans la carte ci-dessous.

Parmi leurs membres, nul n’ignore les grands noms de la pétanque tels que Romain Fournié, Hector Milesi et Stéphane le Bourgeois, la triplette vainqueur en 2008 du Mondial de Millau, en photo ci dessous.

Millau08_551

Photo de Jac Verheul

Et a fortiori, les multiples champions, Dylan Rocher, Philippe Suchaud, Henri Lacroix et Bruno Le Boursicaud, notamment champions du monde 2012 à Marseille… Autant de noms qui résonnent sur les terrains de boules pour féliciter ou railler ses partenaires et adversaires.

Photo de Jac Verheul

Photo de Jac Verheul

 

Plus d’infos :
Fédération française de pétanque et du jeu provençal 
- Pétanque : La fabuleuse histoire – Martine Pilate et Jac Verheul – Editions Lucien Suny – 2013

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.