L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[GoMet' Hebdo] Le palmarès métropolitain : Jean-François Caujolle directeur de l’Open 13, personnalité de la semaine

0

Le baromètre hebdomadaire de la métropole distingue Jean-François Caujolle, le directeur comblé de l’Open 13. En hausse : Guy Teissier. En baisse : Jean-David Ciot.

La personnalité : Jean-François Caujolle

Le directeur de l’Open 13 Jean-François Caujolle (notre photo, crédit © Jean Yves Delattre) peut être satisfait de la 23ème édition du tournoi qu’il dirige depuis l’origine. Le rendez-vous des passionnés de tennis garde son âme au fil des années malgré un circuit professionnel de plus en plus exigeant. Renommée sportive, ambiance familiale et vrai temps fort de la vie locale, l’Open 13 s’ouvre aussi aux expositions comme celle de Malika Mokadem. On aime cette alchimie. Rendez-vous en 2016.

Le chiffre : 1,65 milliard

Réunis en assemblée plénière vendredi 20 février, les élus régionaux ont adopté le protocole d’accord Etat-Région marquant la première étape de la phase de finalisation du Contrat de Plan (CPER) qui devrait s’achever au cours du premier semestre 2015. Ce protocole comprend les orientations du futur contrat et les engagements financiers. « Il porte sur les principes de négociation et d’intervention de l’Etat et de la Région, leur traduction dans le futur CPER (volets du contrat, orientations stratégiques et objectifs financiers), la méthode et le calendrier prévisionnel de finalisation des négociations » soulignent la Région et la préfecture. Doté de 1,65 milliard d’euros, (835 millions de la Région et 823 millions de l’Etat), le futur Contrat de Plan (CPER) 2015-2020 se déclinera en 5 volets : 1. L’emploi et la jeunesse, priorités transversales pour le territoire régional; 2. Consolider l’économie régionale de la connaissance et les filières stratégiques. 3. Dynamiser l’accessibilité multimodale (investissements ferroviaires, routiers, portuaires, etc.). 4. Affirmer le cap de la transition écologique et énergétique. 5 Assurer un développement solidaire des territoires.

L’affaire : la cité Castellane

Depuis les tirs de kalachnikov du lundi 9 février, la Castellane occupe la une de l’actualité. Sur tous les fronts. Judiciaire d’abord avec la traque des responsables des tirs. Deux nouvelles interpellations ont eu lieu dans la cité dans la semaine. Sur le front politique avec les vifs échanges entre Dominique Tian et Samia Ghali au conseil municipal. Enfin, la Castellane côté social occupe tous les esprits. Un collectif d’habitants et d’enseignants vient de se déclarer tandis que la préfecture organisait une réunion sur place. « Des ateliers de concertation seront organisés dans les prochaines semaines en présence des services des partenaires de la rénovation urbaine (Etat, ville de Marseille, communauté urbaine, bailleurs) sur les différents sujets évoqués, et d’autres réunions publiques auront lieu dans les mois qui viennent » promet l’Etat.

En hausse : Guy Teissier.

Il vient de conduire un conseil communautaire sensible (le dernier budget de MPM avant la nouvelle métropole). Dans l’animation des débats il a su faire montre à la fois de détermination et de pondération. « Une métropole qui nous rassemble et qui nous ressemble » répète-t il à l’envi, comme un slogan pour de campagne pour partir à la conquête de la future présidence de la nouvelle collectivité ?

En baisse : Jean-David Ciot

Le secrétaire fédéral du PS peine à crédibiliser sa démarche du « ni-ni » reformulé façon PS des Bouches-du-Rhône. Ni alliance avec Force du 13 de Jean-Noël Guérini, ni annonce d’un candidat de remplacement dans la course à la présidence du conseil général. Le temps du « tout sauf Guérini » est bien terminé et la real politique reprend ses droits. Pourtant Jean-David Ciot le reconnaît lui-même dans La Provence. Au niveau des adhésions « c’est le vide sidéral. » De là à se remettre en question…

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.