L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

[Terrorisme] L’état d’urgence à Aix-en-Provence : des mesures exceptionnelles

1

Suite aux attentats du 13 novembre à Paris, des mesures particulières qui affecteront le quotidien des habitants ont été prises à Aix-en-Provence.

Après les attentats du 13 novembre, des mesures spéciales ont été mises en place à Aix-en-Provence. À la suite de réunions avec le préfet des Bouches du Rhône Stéphane Bouillon, Maryse Joissains, maire d’Aix-en-Provence, a pris plusieurs décisions qui se cumulent avec les mesures décrétées  à la suite de l’instauration de l’état d’urgence. Jeudi 19 novembre, l’Assemblée Nationale a d’ailleurs voté sa prolongation pour trois mois. Les mesures prises pourront affecter le quotidien de plusieurs manières.

Circulation et manifestations

Le Cours Mirabeau, qui accueille actuellement le marché de Noël, sera interdit à la circulation automobile en journée, sauf pour certaines autorisations, il sera rouvert la nuit. Les transports scolaires pour les sorties exceptionnelles sont annulés par l’Education nationale.
Les rassemblements susceptibles d’engendrer «un trouble à l’ordre public», notion à l’appréciation du préfet, sont interdits. En cas de trouble à l’ordre public émanant par exemple de la clientèle d’un débit de boisson, le préfet prendra un arrêté de fermeture administrative, sans possibilité de recours et pour la période qu’il jugera nécessaire.
La Ville devra assurer la sécurité des manifestations qui relèvent de son ressort, dans le cas contraire, elle les annulera. Pour les manifestations privées, comme les concerts, les organisateurs sont tenus d’en assurer la sécurité.

Les services de sécurité

L’accès à l’hôtel de Ville d’Aix est strictement encadré par la police municipale. L’entrée du personnel est soumis à des contrôles et les visites des touristes sont suspendues. De plus, Maryse Joissains va demander au préfet l’autorisation pour les policiers municipaux de conserver leur arme de service à leur domicile. Cela dans le but de gagner du temps en cas d’intervention et de pouvoir intervenir armés en dehors de leurs heures de service. Également, les agents de surveillance de la voie publique (ASVP) sont désormais équipés de gilets pare-balles.
Joint par nos soins, la Police Nationale a déjà commencé à «démultiplier les patrouilles et les actions de préventions», en plus d’éventuelles enquêtes et interventions. Les agents en patrouilles sont désormais équipés de matériel lourd. «Nous intervenons sur un critère de concentration de personnes» nous confie une source policière. Sur réquisition du parquet, des contrôles de véhicules et de personnes à pied seront mis en place, notamment sur certains lieux comme la gare routière et la gare SNCF.

L’Université aussi concernée

Un message du président d’Aix-Marseille Université, Yvon Berland, diffusé aux 50 000 étudiants de l’AMU, dont 35 000 aixois, détaille les mesures prises au sein des établissements. Celles-ci contiennent en premier lieu un renforcement des dispositifs de surveillances et de contrôles des campus. Les sacs et cartes étudiants seront aléatoirement contrôlés, les entrées secondaires des établissement seront fermées et l’accès des voitures limité au personnel autorisé. Il a également été demandé de «limiter l’organisation d’événements qui ne seraient pas liés» à l’enseignement et la recherche.

Toutes ces mesures devraient durer jusqu’à la levée de l’état d’urgence, il faudra s’y habituer.

Partagez

Localité(s) :

Cours Mirabeau, 13100 Aix-en-Provence, France

Auteur

Un commentaire

  1. Bonjour , aucune sécuritéau niveau de la gare d’aix en provence ……lieu publique ! Rien ! On entre , on sort comme on le veut et surtout qui le veut , Aucune sécurité comme il le faudrait dans un pays en etat d urgence ……
    Merci dd votre retour , c’est grave et illogique , insensé
    cdl

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.