L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[En images] Marseille inaugure la capitale européenne du sport 2017 autour de la piste de glace de Red Bull

0

Marseille a lancé samedi 14 janvier 2017 la capitale européenne du sport. Une fête réussie malgré le mistral et les critiques sur l’événement Red Bull Crashed Ice.

Le mistral, glacial, a sans doute empêché la foule des grands jours d’affluer vers le Vieux-Port samedi en fin d’après-midi pour l’inauguration de la capitale européenne du sport 2017, un événement organisé par la Ville de Marseille et en partenariat avec les autres collectivités. Il y avait quand même du monde, en particulier sur le quai d’honneur où Jean-Claude Gaudin, entouré de nombreuses personnalités, a ouvert les festivités.



 

Selon une estimation de la Ville, entre 80 et 100 000 personnes ont assisté à la journée inaugurale, avec à 18h30 comme prévu le feu d’artifice. Avant que les patineurs de la Redbull Crashed Ice s’élancent sur la pente du parcours créé spécialement pour l’épreuve entre l’hôtel Intercontinental et le quai du port. Une rampe de 340 mètres de long et 35 mètres de dénivelé ! L’épreuve qui s’était déroulée la veille pour les juniors a une nouvelle fois fait le plein avec des zones réservées aux spectateurs munis de billets. Le reste du public n’a pu apercevoir que de loin ou par écrans interposés les descentes fantastiques (jusqu’à 80 km/h) de ces descendeurs explosifs.





La parade organisée par Archaos fut moins spectaculaire, avec quelques clins d’œil à des clubs de la région et des performances, mais trop peu à notre goût. Une évocation, lointaine, de ce que furent les grandes parades de l’année capitale européenne de la culture. 

Quant aux ambiances musicales sur la grande esplanade, quai de la Fraternité ou sous l’ombrière, elles se déroulèrent dans la bonne humeur. Ce qui a le mérite de rappeler que Marseille peut renouer avec les grandes fêtes populaires malgré un contexte sécuritaire pesant. Samedi, les nombreux barrages, avec plusieurs camions positionnés aux entrées du Vieux-Port et sur la Canebière, comme le quadrillage très visible des forces de sécurité, rappelaient que nous étions bien désormais en 2017 et non plus en 2013.



Sébastien Barles : « Une nouvelle dépense inutile »


Si chacun se réjouissait de la compétition de ice cross downhill sur place, quelques voix discordantes ont notamment dénoncé le coût pour la municipalité de la manifestation : 450 000 euros répartis à parts égales entre la Ville, la Région et la Métropole, sur un budget total de l’événement de 2 millions d’euros, la différence étant apportée par le sponsor principal Redbull et les autres partenaires des organisateurs. Dans un communiqué, l’écologiste Sébastien Barles, ancien candidat sur les listes de Pape Diouf en 2014, a estimé : « Aujourd’hui est inaugurée la capitale européenne du sport avec ce week-end un show (le Red Bull Crashed Ice) à plus de 450 000 euros (financé par la Ville, la Région et la Métropole) placé sous le patronage d’une grande marque commerciale de boisson énergisante. Après le projet de rénovation et de couverture du Vélodrome qui aura coûté 273 millions d’euros pour le contribuable marseillais, voici avec cette année capitale une nouvelle dépense inutile dans une ville où l’état des équipements collectifs (sportifs et culturels) est pitoyable. » Et d’ajouter : « Plutôt que de se livrer à ces grandes manifestations (qui attirent certes du monde mais participent au délitement quotidien du lien social dans une ville en état d’urgence sociale, environnementale et démocratique), la municipalité devrait améliorer déjà l’existant… »

Quant au chef du groupe socialiste au conseil municipal, Benoît Payan il estime notamment dans un message posté depuis son compte Facebook : « Marseille reste une ville qui n’apprend pas à nager à ses enfants, faute de piscines. Dans les quartiers les plus pauvres de la ville, 3 petits Marseillais sur 4 ne savent pas nager à leur entrée en 6ème. Stades, gymnases : la situation du sport à Marseille est une honte. Le sport, ce n’est pas que le clinquant, le bling bling, le sport business que la Mairie adore, surtout avec l’argent des Marseillais. » Richard Miron, l’adjoint aux sports de la Ville qui a refusé de débattre avec l’élu socialiste sur le plateau de France 3 dimanche 15 janvier appréciera…

 

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.