L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

[L'entretien] Elisabeth Viola (CDC) : « L’étalement urbain et commercial est un non-sens » (3/3)

0

Après avoir dirigé la Caisse des dépôts en Paca, Elisabeth Viola a pris la direction nationale des activités bancaires du groupe financier. Elle revient sur les principales actions menées dans la région.

Après avoir passé trois à la tête de la Caisse au niveau régional, quels sont les projets qui vous ont le plus marqué ?
Elisabeth Viola.* Il y a en eu beaucoup, puisque nous avons investi en fonds propres entre une vingtaine et une trentaine de millions d’euros chaque année depuis trois ans avec un effet levier de 6 et ce sur l’ensemble de la région mais je retiendrai deux investissements phares : la tour La Marseillaise sur Euroméditerranée et thecamp sur Aix. La tour La Marseillaise est le futur siège de la métropole, outre le signal donné aux investisseurs c’est une prouesse technologique.

Et thecamp, qui est un concept unique au monde de campus de transformation autour de la problématique des villes intelligentes, associant les partenaires publics et privés nationaux et internationaux. Je suis fière d’avoir participé aux co-investissements de ces deux projets avec la Cepac, partenaire. 



Et ailleurs dans la région ?

E. V. : A Toulon, c’est le technopôle de la mer, qui sous l’impulsion de la DCNS a la capacité de rassembler toutes les PME et startup du secteur de la défense. A Nice la CDC a participé très largement au financement des transports de la Métropole. Et sur l’ensemble du territoire, la CDC a investi dans de nombreuses résidences du tourisme. Sur la thématique touristique en général, nous avons identifié les projets de réhabilitation et de requalification de sites avec leur problématique des lits froids, et les investissements dans les ports de plaisance, le e-tourisme, tous ces projets en cours devraient aboutir très prochainement. 


Quelles sont les réflexions engagées sur la montagne ?

E. V. La montagne est un vrai atout pour la région : l’hiver : la neige au soleil et l’été : le concept de tourisme vert et de sport nature. La CDC, actionnaire de Sem de remontées mécaniques, mobilisera son savoir-faire, ses crédits d’ingénierie et son expertise sur le développement des stations de sports d’hiver et d’été, pour développer ce secteur aux côtés de la Région. Il s’agira de tenir compte du réchauffement climatique, de la nécessité de préserver la ressource en eau, mais aussi du changement de comportement des usagers de nos stations, des choix courageux seront à opérer par les élus pour conforter leurs stations de moyenne montagne et des rapprochements, des mutualisations seront à envisager. Il y a un vrai enjeu pour le territoire.

Et l’habitat, le logement. Il y a de fortes tensions dans la région…
E. V : Exactement mais il y a eu de gros efforts. A mon arrivée en 2012, la CDC finançait, en région Provence Alpes Côte d’Azur, la construction de4000 logements.

En 2015 avec 8000 logements neufs financés, nous avons doublé le financement de la construction de logements sociaux. Ces résultats sont le fruit d’une mobilisation sans précédent de l’ensemble des acteurs du logement ces trois dernières années, au premier rang desquels je veux citer les organismes, mais aussi l’Etat et les collectivités locales. Fin 2016 nous aurons probablement dépassé les 10 000 logements neufs financés et réhabilites près de 8000 logements. Ce dynamisme en matière de construction et de réhabilitation doit se poursuivre. En effet, les besoins de la population en logement social sont encore très importants sur le territoire. Cet effort en matière de construction et de réhabilitation a un impact en matière de développement économique et de l’emploi salarié. car il permet d’accueillir les salariés des futures entreprises qui s’installeront chez nous. Nous travaillons aussi le logement intermédiaire avec nos filiales pour avoir une mixité sur l’offre : logement privé, logement intermédiaire et logement social.


Vous avez aussi engagé des moyens sur la rénovation des centres villes. Pourquoi cette stratégie alors que les habitants ont tendance à vouloir résider ailleurs ?

E. V. : La redynamisation des centres villes est une priorité, l’étalement urbain et commercial est un non-sens écologique, économique. La CDC va proposer aux collectivités locales une boite à outils méthodologique pour traiter le sujet. Il s’agira de rendre nos centres villes plus agréables autour de commerces de proximité, de services publics, d’espaces verts, de mixité de logements et de peuplement, avec des animations culturelles et sportives adaptées, des transports collectifs étudiés et couplés à des politiques de stationnement attractif, et ce, pour rendre le centre-ville piétonnier où il fait bon vivre et consommer. 



Toutes ces activités ne vont pas vous manquer ?
E. V. : Ce territoire va me manquer car j’ai croisé des personnes de grande valeur et c’est toujours stimulant de travailler avec les élus et les services de l’Etat sur les évolutions du territoire et se projeter sur les 10, 20, 30 prochaines années ; de savoir que l’on a contribué à créer de l’emploi en injectant dans l’économie plus d’ un milliard et demi d’euros et 30 millions de fonds propres, que des familles ont trouvé à se loger, que des personnes ont créé leurs entreprises et que des talents ont été révélés grâce à nos dispositifs d’accompagnement.

Maintenant se voir confier la direction des services bancaires, être membre du comité de direction du Groupe Caisse Des Dépôts est une belle reconnaissance de mon parcours au sein de la CDC et l’affirmation de la volonté du directeur général de confier de hautes responsabilités aux femmes de talents. C’était mon premier métier. Je suis entrée à la CDC par l’activité bancaire. Je reviens à mes premières amours au cœur du réacteur.

* Elisabeth Viola à la tête des services bancaires de la Caisse des dépôts. 

Elisabeth Viola est devenue directrice des services bancaires de la Caisse des dépôts à compter du 1er septembre 2016 : « La Caisse des dépôts c’est le banquier du service public de la justice avec la gestion des dépôts des notaires, des administrateurs et mandataires judiciaires, des huissiers. La direction des services bancaires (DSB) est aussi le banquier des organismes de protection sociale avec tous les enjeux associés. La DSB gère les consignations. La DSB est encore le partenaire bancaire des institutionnels d’intérêt général clients de la Caisse des Dépôts. Et enfin la DSB s’est vu confier récemment la centralisation et gestion des fonds dans le cadre de la loi relative aux comptes bancaires inactifs et aux contrats d’assurance-vie en déshérence du 13 juin 2014 (loi dite « Eckert »)

Les deux premiers volets de notre entretien (réalisé le 23 août 2016) avec Elisabeth Viola.
Elisabeth Viola (Caisse des dépôts) : « Il faut savoir réunir pour transformer » (1/3) 
Elisabeth Viola : « Nous sommes plus que jamais mobilisés pour investir » (2/3)

Reportage réalisé en partenariat avec la Caisse des dépôts

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.