L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

Aqueduc de Saint-Bachi : le spectaculaire chantier de la Société du canal de Provence

0

La Société du Canal de Provence (SCP) a organisé vendredi 24 mars une visite à l’occasion du début du chantier sur l’aqueduc Saint-Bachi, un ouvrage long de 143 mètres et haut de 150 mètres et qui porte une canalisation en acier de 3 mètres de diamètre, près de Rians, entre les Bouches-du-Rhône et le Var.

Changer les suspentes, décaper l’extérieur de la canalisation et la repeindre, voici en quoi consiste les travaux de rénovation que la Société du Canal de Provence entreprend sur le site de l’aqueduc de Saint-Bachi. Principal défi technique : maintenir la continuité du service de l’eau pendant toute la durée du chantier sur cette canalisation stratégique. La singularité de l’ouvrage repose sur ses caractéristiques : seul aqueduc suspendu de cette envergure en France. Elle tient aussi à son rôle : une des branches maîtresses du canal de Provence, qui achemine l’eau issue des retenues du Verdon vers le barrage de Bimont, à proximité d’Aix-en-Provence. Il alimente ainsi toute la région aixoise et irrigue plus de 25 000 hectares pour répondre aux besoins des activités industrielles de la vallée de l’Arc.

aqueduc 2

« L’aqueduc fêtant ses 50 ans l’année prochaine, il devenait nécessaire de le rénover », explique Bruno Vergobbi, le directeur général de la SCP. Une opération qui s’inscrit dans le programme de rénovation des infrastructures de la concession régionale du Canal de Provence. « Ce sont près de 30 millions d’euros, financés par la SCP sur les recettes du service de l’eau qui sont consacrés annuellement au maintien en bon état du patrimoine existant. » La rénovation de l’aqueduc représente à elle seule une dépense de 3,8 millions d’euros, constituant une opération majeure du programme.

Des travaux de haute technicité 

Il s’agit de remplacer les suspentes, ces gros câbles noirs de suspension, ainsi que de retirer les matériaux amiantés présents dans la peinture extérieure de la canalisation, grâce à un procédé innovant : le décapage par induction, qui limite les rejets d’eau et les émissions de poussière pour enfin la repeindre. Bouygues, qui a été retenu pour les travaux, délèguera l’échafaudage à Alliance, les travaux d’accès difficiles à VLM et le désamiantage à Masci. 

Les suspentes sont ces gros câbles noirs

Les suspentes sont ces gros câbles noirs

« Les travaux dureront 14 mois, précise Mathieu Coquet, chef de projet. Ils se décomposeront en plusieurs phases. D’abord, l’installation des nouveaux câbles. Puis, en avril aura lieu l’opération la plus impressionnante de la rénovation : le transfert de charge. Il s’agit de déplacer le poids de la canalisation des anciennes suspentes aux nouvelles. Dès juin, les travaux de décapage et de peinture commenceront. » Une deuxième opération de rénovation, encore en cours d’étude, portera sur la rénovation d’un des pylônes en béton armé et la création d’un bassin de vidange, permettant de maîtriser au mieux les rejets dans le cours d’eau.

Autres chantiers

Dans le cadre de son programme de rénovation des infrastructures, la SCP a par ailleurs initié plusieurs autres chantiers, dont celui du barrage de Bimont. « Nous venons de terminer le by-pass, c’est-à-dire la déviation de l’eau pour passer de la branche d’Aix-en-Provence à celle de Marseille Nord, sans passer par le barrage, afin de préserver la continuité de la distribution d’eau, assure Bruno Grawitz, directeur de l’ingiénierie. Les travaux portent sur la rénovation de la voûte. »

La SCP a aussi entamé la rénovation des réseaux de distribution de 20 km de canalisations par an, sur les 4000 km dont est composée la SCP. La rénovation du canal en lui-même est aussi d’actualité. « Construit dans les années 1960, des dalles sont parfois fissurées et des joints desséchés, occasionnant des fuites, poursuit Bruno Grawitz. Nous remplaçons des biefs de canal, en plaçant des siphons sur la berge, pour que soit toujours assurée la distribution de l’eau. » Le premier chantier a démarré à St Maximin en janvier.

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.