L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

[Exposition] Un stimulant parcours : revoir Cézanne, via Cueco, au musée Granet

1

Après Rêver Rousseau selon le provençal Bernex, le musée d’Aix invite à revisiter le fameux barbu, en compagnie d’un peintre d’aujourd’hui : Henri Cueco. Malade et âgé de 87 ans, ce plasticien n’a pu assister en personne à cet hommage. Ses fils commentent volontiers la présentation, sur écran tactile, des carnets de parcours sur les hauts lieux cézanniens comme l’Estaque, Sainte-Victoire ou le Jas de Bouffan.

Selon Cueco, Cézanne aura « passé sa vie à construire et déconstruire ce qu’il éprouvait devant la nature. » D’où les multiples variantes surgies d’un même motif.  L’emblématique montagne aixoise serait ainsi approchée sur le mode d’un rendez-vous amoureux par le père de la modernité en art.  « Il n’y arrive pas.. Il y revient.. Il y revient parce qu’il n’y arrive pas… » Ces mots là, Cueco les écrits soigneusement à l’encre noire, sur son œuvre même, en lignes bien droites, comme s’y appliquerait un écolier studieux. Le procédé rappelle l’activité du Niçois Ben, se plaisant à dérouler sur l’ardoise noire de belles lettres rondes et blanches,  lançant des aphorismes du genre « tout est art  », ou « j’aime aimer  ».

Éloge du ratage

Et le sérigraphe de mai 68 aux Beaux-Arts de Paris [« sous les pavés, la plage  », etc] de saluer ce génie du ratage, ce goût du risque chez le maître d’Aix. À son tour, Cueco, fils de paysan corrézien, n’hésite pas à courir le risque. Même celui de la banalité, reconnaissant que, parfois, « c’est elle qui gagne. »

Traitant l’œuvre d’art comme élément de la réalité, cet auteur, qui manie aussi bien la plume que le pinceau, décortique allègrement paysages, nus ou autoportraits, pour les recomposer à sa façon. Il les déforme et les pulvérise, jusqu’à « numéroter les abattis » de tel personnage… Après Poussin ou Delacroix, Cueco analyse par le menu la taille des bras ou des orteils des baigneurs de Cézanne. Nous rappelant à l’occasion ce que Picasso, et ses Demoiselles d’Avignon, doivent aussi à ces nues sortant du bain. Et de la toile du copain de Zola.

Seule voie classée

Seul regret de ces virtuoses du chevalet : ne pas accéder à la troisième dimension, contrainte intrinsèque à l’espace plat de la toile peinte, réduite au long et au large. Ce que Cueco qualifie d’ « infirmité fondamentale ». Adepte de l’oxymore, ce créateur parle aussi poétiquement de « glorieuse défaite », de stabilité instable, comme de « permanent inachèvement »  ou de faux devenant vrai !

Ainsi, les successeurs et héritiers de celui que Matisse considérait comme « le bon dieu de la peinture  », n’ont-ils qu’à jouir de leur liberté, en suivant « leurs propres règles du jeu. » À quoi s’appliquera énergiquement l’écrivain-ministre Malraux. Après une visite aux alentours aixois, aux côtés d’André Masson, voici un gros demi-siècle, il fera classer la route du Tholonet comme lieu d’art intouchable. Exploit unique, puisqu’aucune autre artère du pays ne possède ce statut. Permettant à chacun de contempler la victorieuse masse minérale.
À la fois toujours la même, et toujours une autre.

PRATIQUE :
> Revoir Cézanne, du 3 décembre 2016 au 19 février 2017.
> Du mardi au dimanche, de 12 à 18h.
> 0 à 5,50 € l’entrée
museegranet-aixenprovence.fr

Illustration : Les Baigneuses par Cueco © ADAGP, Paris 2016

Partagez

Localité(s) :

Place Saint-Jean de Malte, 13100 Aix-en-Provence, France

Auteur

Un commentaire

  1. Pingback: Un stimulant parcours : revoir Cézanne, via Cueco, au musée Granet – Massilia Mundi

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.