L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

La croisière va marquer le pas en 2017 à Marseille

0

Après 20 ans de croissance continue, Marseille devrait voir son nombre de croisiéristes baisser l’an prochain. En cause, la vente de la compagnie Croisière de France dont la marque disparaît et l’absence programmée de gros paquebots comme l’Harmony of the Seas ou le Norvegian Epic.

« 2017 sera une année de consolidation », avance prudemment Jean-François Suhas, président du club de la croisière Marseille Provence. Si les professionnels du secteur affirment rester confiants, les prévisions pour l’année prochaine sont claires. Le port phocéen devrait perdre plus de 100 000 passagers. « Les croissances à deux chiffres chaque année, ça s’arrête forcément un jour », avoue le dirigeant.

La fin de Croisière de France et des navires plus petits

Cette chute s’explique par le repositionnement de plusieurs navires, certains de manière temporaire, d’autres de façon plus définitive. C’est le cas pour les bateaux de Croisière de France. En mai dernier, Royal Carribean Cruises Lines a cédé le contrôle de sa filiale européenne au fonds d’investissement suisse Springwater. Ce rachat annonce la fin de la marque française qui n’effectuera plus d’embarquement à Marseille, ni probablement dans l’Hexagone. La Norvegian Cruise Line sera également moins présente en 2017. La compagnie a préféré Barcelone à Marseille comme tête de ligne pour le Norvegian Epic. Le bateau de 4 100 passagers naviguera vers Palma de Majorque l’an prochain. Il sera remplacé par le Norwegian Spirit d’une capacité bien inférieure à 2 000 personnes. De son côté, Le Carnival Vista (4980 passagers) de retour à Marseille en 2016 repartira dans quelques mois vers les Caraïbes. Enfin, l’Harmony of the Seas, un géant de 5 400 passagers, sera remplacé en Méditerranée par le Freedom of the Seas, plus modeste avec une capacité de 3 600 personnes. « En gros, on perdra près de 10% de passagers par rapport à cette année mais le nombre d’escales reste sensiblement le même », résume Jean-François Suhas. Le patron de la croisière à Marseille croit dur comme fer au retour de la croissance dans les années à venir.

Maintenir le cap des 2 millions de croisiéristes en 2020

Malgré cette baisse programmée, d’autres armateurs ont apporté de bonnes nouvelles pour le port marseillais. MSC Croisières annonce par exemple l’arrivée de son futur bateau amiral, le Meraviglia (5700 passagers) dès juin prochain. Le groupe Costa réaffirme sa confiance avec le départ prévu de Marseille le 7 juin prochain pour sa grande croisière autour du monde. « On a encore signé une progression de 16% en 2016 et on maintient le cap des 2 millions de croisiéristes en 2020. On pourrait même atteindre cet objectif avant », assure Jean-François Suhas.

GO Classement Marseille Croisière by GometMedia on Scribd

Bilan 2016 :

Si 2017 s’annonce difficile, l’année en cours présente un meilleur visage. Avec 1,6 million de croisiéristes, le port signe une nouvelle croissance de 16% du nombre de passagers. Plus de 5 000 personnes en moyenne transitent chaque jour par Marseille d’avril à novembre et le seuil des 6 000 passagers par jour a même été franchi en juillet-août.

Un nouveau terminal à plus de 10 M€ à l’étude

S’appuyant sur la croissance du trafic des croisières, les actionnaires (MSC, Costa, GPMM) du groupement Marseille Provence Terminal Cruise souhaitent construire un quatrième terminal d’embarquement au mole Léon Gourret à l’Estaque. Une consultation est en cours pour choisir l’opérateur qui exploitera le nouvel équipement. Il s’installera dans un ancien hangar à fruits de 20 000 m² et profitera de plus de 70 000 m² de terre-plein. « L’investissement dépassera certainement les 10 M€ », annonce Jacques Massoni, le directeur du MPCT. Pour l’heure, aucun calendrier n’est fixé pour le début des travaux.

Partagez

Localité(s) :

Chemin du Littoral, 13015 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.