L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Portrait] Le Marseillais Benoit Z toujours dans la course

0

Invité par Gérard Vitalis, adjoint au maire des 6e & 8e arrondissements de Marseille, pour donner le coup d’envoi du cross annuel du collège Marseilleveyre, Benoît Zwierzchiewski, dit Benoît Z, est l’un des Marseillais (d’adoption) les plus célèbres dans le milieu de l’athlétisme. En 2003, il remporte le marathon de Paris en 2h06’36’’ et co-détient depuis le record européen (*). Rencontre avec ce sportif engagé qui n’a jamais cessé de courir malgré ses blessures.

Gomet’ : Vous avez accepté de donner le coup d’envoi des différentes courses de cette traditionnelle rencontre sportive. Cela vous rappelle-t-il des souvenirs ?

Benoît Z : Oui, j’ai commencé à courir à 11 ans justement avec le cross des écoles. Ma professeure d’éducation physique  m’a proposé de faire de l’athlétisme mais à ce moment là, je faisais du football et je ne voyais que ça. Elle a fini par me convaincre. J’imagine que c’est toujours le cas pour de nombreux jeunes. On a tendance à se tourner plus facilement vers le foot plutôt que l’athlétisme alors que des moments comme celui-ci permettent de montrer qu’il y a d’autres sports et on peut même y repérer des futurs champions.

Ça vous a bien réussi, en tout cas !

B.Z : Ça m’a permis tout d’abord de m’exprimer à travers le sport et donc d’exister. En devenant champion de France,  je me suis fait un nom auprès de mes compagnons de classe. J’étais respecté et c’était cool ! Sur le plan sportif, j’ai gagné beaucoup de temps puisque, dès l’âge de seize ans, je suis rentré dans les championnats fédéraux. J’ai tout de suite pu exceller et bâtir de grandes choses. Mon parcours est plutôt atypique : je suis passé par le cross, puis la piste et, très jeune, je suis monté sur le marathon. À 18 ans, j’étais déjà un sportif professionnel et sponsorisé… par Nike !

La reconversion d’un athlète de haut niveau comme vous est-elle facile ?

B.Z : Après 2011, où je gagne le marathon de Marseille, je me suis blessé et j’ai dû me consacrer à d’autres projets. Il est vrai que le marathon est une discipline avec laquelle on peut gagner sa vie. Prenez Marseille-Cassis, c’est un événement qui attire des athlètes de haut niveau car il y a des primes à l’arrivée. Ce n’est pas simple mais on y arrive, c’est très sélectif. Bien sûr, ce n’est pas le football, ce n’est pas comparable. J’ai donc pu « capitaliser » sur mon nom et sur cette discipline qui explose aujourd’hui. Cela fait des années que le running évolue de manière exponentielle. J’ai donc développé des projets : j’ai créé un club – le BZ Team – où je coache ceux qui veulent pratiquer l’athlétisme, professionnels comme grand public. Je me suis rapproché du monde de l’entreprise avec lequel on partage les valeurs de performance, de partage, et j’organise aussi des événements caritatifs qui me tiennent à cœur, en parallèle de ma vie professionnelle, car je tiens à rendre ainsi ce que la vie m’a apporté.

Quels sont ces événements ?

B.Z :  Par exemple, j’ai monté un projet avec Décathlon pour récupérer des baskets et les envoyer au Mexique pour les plus défavorisés. Toujours autour du running, dans le cadre de Marseille Capitale du don, on a initié une course annuelle au moins de juin, afin de sensibiliser le public à la nécessité du don : don du sang, don d’organes. Le 18 juin 2017 aura lieu la 3e édition.

Et la course sur le plan personnel, c’est fini ?

B.Z : J’entraîne l’équipe d’entreprise Direct Énergie avec laquelle je vais participer, dimanche 6 novembre, à l’Ekiden de Paris. Je me remets, également, en activité sur une discipline qui me le permet « avec un âge plus avancé », dirons -nous, qui est le trail et l’ultra trail. C’est pour bientôt !

Bientôt Marseille 2017, qu’en pensez-vous ?

B.Z : Je pense que ça va nous apporter énormément. Tout le monde était en attente de voir ce qu’il allait se passer lors Marseille capitale européenne de la culture, et finalement ça c’est bien passé. Je n’ai aucun doute sur le fait que Marseille 2017 sera aussi importante. Des tas de projets ont été validés par une commission, des labels ont été attribués. Notre Course du don a obtenu le label Or !

(Photo : Benoit Z, à droite, aux côtés de Gérard Vitalis lors du cross de Marseilleveyre ©DV)

REPERES 

>Benoit Z = 1 record d’Europe du marathon + 4 titres de champion d’Europe + 100 compétitions internationales + 18 sélections en équipe de France + 16 fois champion de France + 11 records de France dont 8 invaincus !

> Le cross annuel du collège Marseilleveyre réunit chaque année l’ensemble des collégiens de l’établissement et les scolaires des écoles primaires des alentours afin de préparer l’arrivée de ces derniers l’année suivante.

> L’Ekiden est une épreuve d’athéltisme récente sur longue distance (42,195km), sous forme de relais d’équipiers. 

>Renseignements Club BZTeam

Partagez

Localité(s) :

83 Traverse Parangon, 13008 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.