L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

[Commerce] La formule des Boutiques à l’essai débarque sur la métropole

0

Pour pallier la fermeture de magasins, la Ville de Noyon a proposé, en 2013, d’ouvrir une boutique à l’essai. Depuis les commerces sont revenus dans la rue, le concept, porté notamment par la plateforme Initiative de Noyon, a été peaufiné, déployé, et une Fédération des boutiques à l’essai créée. Lors de La Nuit du commerce, le directeur de la plateforme Pays d’Aix Initiative, Laurent Couvret, est venu présenter cette formule car certaines communes de la métropole se sont déjà fait connaître pour accueillir le concept d’ici la fin de l’année. 

Le principe est simple : au lieu de laisser des locaux commerciaux vacants et donc des rideaux de fer baissés, ceux-ci sont proposés à l’essai pendant six mois à des candidats sélectionnés, désireux d’ouvrir une boutique mais souhaitant tester leur projet. Ils bénéficient ainsi d’un loyer modéré, d’un accompagnement à la création d’entreprise, de services négociés … jusqu’au prêt à taux zéro, un classique du réseau Initiative France. Et si, au bout des six mois, voire un an, l’essai se confirme positivement, un bail commercial traditionnel (3/6/9 ans) est signé.

« Sous l’égide de la Fédération des boutiques à l’essai, les animateurs locaux, que sont les plateformes du réseau Initiative France, constituent et gèrent un comité de pilotage comprenant ville, bailleurs chez qui des locaux vacants ont été identifiés, mais aussi banques, experts comptables, assureurs… tout ce qui intervient dans la création d’un commerce et qui peut alors aider à la réussite du projet d’installation », explique Laurent Couvret.

 Un dispositif au niveau de la commune ou de la Métropole

La commune qui souhaite accueillir sur son territoire ce type de boutique va adhérer à la Fédération et payer une cotisation. « C’est comme un système de franchise, précise Laurent Couvret. Le montant de la cotisation varie entre 4 000 et 6 000 euros, selon la taille de la commune, 20 000 euros pour une Métropole. » Car cela peut se faire aussi à cette échelle et, dans ce cas, toutes les communes de la Métropole peuvent être adressées à la Fédération. 

En s’appuyant sur le réseau d’animateurs, la commune bénéficie du savoir-faire dans l’accompagnement des porteurs de projets. « Nous apportons un outil de partenariat, chacun avec ses compétences. L’objectif du comité est d’arriver à choisir le bon candidat avec le bon projet. On cible des projets de petite taille, à mois de 50 000 euros de plan de financement car le but est de permettre au candidat de tester son projet et de s’endetter le moins possible », poursuit Laurent Couvret.

Briançon a été précurseur sur la région, une troisième boutique va s’ouvrir. Cagnes-sur-Mer et Cavaillon vont également accueillir leur première boutique à l’essai. Localement, deux plateformes travaillent ensemble : Pays d’Aix Initiative et Pays d’Aubagne La Ciotat Initiative. La Ciotat, Vitrolles, Gardanne se sont fait connaître ainsi qu’Aix-en-Provence pour un quartier prioritaire. D’ici la fin de l’année, les premiers accompagnements pourraient se mettre en place.

« C’est un projet ambitieux, conclut Laurent Couvret, mais on n’a pas la prétention de résoudre tous les problèmes des centre-villes. C’est un outil parmi d’autres qui peut avoir un effet de levier dans le cercle vertueux pour recréer de l’activité. Peut-être qu’il y aura, au départ, quelques jalousies chez des commerçants qui n’ont pas eu les mêmes aides pour se lancer mais ça servira à tout le monde car un nouveau commerçant amène une nouvelle clientèle. »

En France, actuellement :
> 40 communes ont signé l’accord avec la Fédération des boutiques à l’essai,
> 15 boutiques sont actives
> 30 boutiques sont en cours d’ouverture

3 formules mises en place :
> Ma boutique à l’essai : pour les centre-villes ou pour une rue dans un centre-ville,
> Ma boutique, mon quartier : propose aux habitants d’un quartier prioritaire d’investir dans les locaux vacants, dans le cadre de la politique de ville. Le candidat a un commerçant comme parrain.
> Ma boutique, mon village : pour les métiers de bouche dans les zones rurales.

À noter : 
> Boutique à l’essai – Tour 2017 sera à Marseille le 5 octobre prochain
> Le bulletin d’invitation gratuite est à télécharger sur www.maboutiquealessai.fr

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.