L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

[Santé] Aroma Therapeutics boucle une levée de fonds pour lancer son diffuseur connecté d’huiles essentielles

0

La start-up Aroma Therapeutics vient de réunir 160 000 € dans un premier tour de table auprès du Crédit Agricole, de P. Factory et de son fondateur Laurent Moy. Cet apport financier va lui permettre d’industrialiser AromaCare, son nouveau diffuseur connecté d’huiles essentielles.

Les médecines douces séduisent de plus en plus le grand public comme les professionnels de santé. A Meyreuil, Aroma Therapeutics travaille depuis longtemps avec les hôpitaux marseillais et niçois sur la mise en place de protocoles d’Aromathérapie pour les patients. « Par exemple, ils utilisent des essences de lavande dans les salles préopératoires afin de remplacer certaines benzodiazépines. Nous travaillons également avec le CHU de Nice sur un programme de recherche sur l’usage de l’aromathérapie pour diminuer le stress chez les personnes âgées », détaille Laurent Moy, le fondateur de la start-up.

Un nouveau mode de diffusion des huiles essentielles

La société veut désormais offrir au grand public le moyen d’utiliser à la maison les huiles essentielles de façon optimale. Elle a développé AromaCare, un diffuseur connecté de nouvelle génération. Le procédé de diffusion par ventilation utilisé par l’appareil libère moins de composés organiques volatiles que les modes habituels, comme la brumisation. Il fonctionne avec des capsules contenant des billes chargées d’huiles essentielles. Ces capsules sont déclinées en six versions : sommeil, tonique, mémoire, calme, respire et pollen. Aroma Therapeutics a également développé une application smartphone qui offre un suivi personnalisé aux utilisateurs. Elle permet de connaître la quantité d’huile restante, de planifier les sessions, d’adapter l’intensité de la diffusion au fur et à mesure du cycle ou encore de suivre un coaching personnalisé de bien-être. Un premier prototype a été réalisé et la société s’apprête à passer au stade industriel avec de nouveaux associés.

Après Laphal, le Crédit Agricole et P. Factory entrent au capital

Pour financer son développement, Aroma Therapeutics vient de réaliser une levée de fonds de 160 000 euros auprès du Crédit Agricole Alpes Provence, de Provence Factory et de son fondateur Laurent Moy. L’entreprise bénéficie également du soutien de Paca Emergence grâce à un prêt participatif. L’an dernier, elle avait déjà ouvert son capital au groupe Laphal qui détient aujourd’hui 5% des parts. P. Factory est actionnaire à la même hauteur tandis que le Crédit Agricole est à 20 %. Cette opération sera suivie d’une campagne de crowdfunding sur le site KissKissBankBank le 18 octobre prochain. L’objectif est de vendre les premiers AromaCare, environ 300 pour un objectif de 20 000 euros. A terme, le produit sera vendu dans les pharmacies et les magasins high tech du monde entier. Il sera fabriqué en Chine, un marché très ouvert aux médecines douces qui devrait peser lourd dans les ventes de la société. Les États-Unis sont également une cible prioritaire. Aroma Therapeutics présentera d’ailleurs son nouveau produit au CES de Las Vegas en janvier prochain.

Un meuble AromaCare pour les établissements de santé

Après le grand public, ce sont les professionnels de la santé qui sont visés. L’entreprise développe en ce moment un AromaCare intégré dans un meuble pour l’installer dans les chambres des établissements de soin. Des premiers contacts prometteurs ont été établis avec les grands groupes de maisons de retraite et résidences seniors. La commercialisation de cette version BtoB devrait commencer en 2018. Aroma Therapeutics espère écouler 20 000 AromaCare en 2017 pour un chiffre d’affaires de plus d’1,5 million d’euros. Actuellement hébergée au sein de la pépinière d’entreprise de Meyreuil, elle aspire également à déménager dans de nouveaux locaux et semble très intéressée par le projet de Frédéric Chevalier, « thecamp ».

La rubrique Santé de Gomet’ est réalisée
 avec le soutien de Provepharm et de l’Interpro Santé.
Merci à eux !

Logo labo PVP HD détourémini bando Interpro santé

Partagez

Localité(s) :

100 Route des Houillères, 13590 Meyreuil, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.