L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Après les 19 propositions de Marseille en faveur de l’emploi en juin 2016, où en est-on ?

0

Après un conseil municipal extraordinaire sur l’emploi le 13 juin 2016, 19 mesures ont été votées à l’unanimité. Retour d’expérience un an après. 

« Tous unis pour l’emploi ». Telle était la volonté de la Ville de Marseille lorsqu’elle a décidé, en juin 2016, de consacrer un conseil municipal extraordinaire sur cette thématique. Plus d’un an après, le temps des premiers résultats a sonné. Lundi 13 novembre, Jean-Claude Gaudin, entouré des élus, a fait un point sur les 19 mesures lancées en faveur de l’emploi. L’objectif repose sur trois axes : rapprocher l’offre et la demande, développer de nouvelles filières et conduire des actions concrètes. Cinq structures se sont impliquées dans ce programme l’École de la deuxième chance, la Maison de l’emploi, la Mission locale de Marseille, la Cité des métiers ou encore Initiative Marseille Provence. Une co-construction à l’occasion de séances de travail fournies. « Relever le défi de l’emploi et du développement économique suppose de gagner collectivement en efficacité pour mieux accompagner les créateurs et les entreprises du territoire, révéler des solutions innovantes et de nouvelles tendances, bâtir une organisation simple et efficace, ainsi qu’une mise en cohérence des moyens et des outils », a souligné Jean-Claude Gaudin en préambule.

Premier motif de satisfaction : la légère baisse du chômage dans la zone Marseille-Aubagne. Le taux est passé au deuxième trimestre 2017 à 11,8% contre 12,5 en 2016 et 21,9% en 1995. Des chiffres confirmés par Pôle emploi et l’Agam. Un écart de 2,7 points par rapport à la moyenne nationale mais qui reste encourageant pour Dominique Tian. L’emploi, lui, « continue de croître à Marseille », note le premier adjoint, également président de la Maison de l’emploi. 7 500 postes salariés privés ont été créés en trois ans. Et les secteurs qui recrutent, identifiés comme les plus dynamiques sont divers : le service, le commerce de détail, l’hébergement et la restauration, l’action sociale ainsi que la santé. Ce dernier secteur représente d’ailleurs près de 80 000 emplois.

« 6 000 emplois par an ces six dernières années »

Le tourisme reste un levier économique dynamique avec plus de 2 600 emplois supplémentaires en six ans. « Tous cela confirme, la bonne dynamique de notre métropole qui enregistre 6 000 emplois par an ces dix dernières années ».

Au-delà des chiffres sur le terrain, ces 19 engagements se sont matérialisés à travers différents projets, certains emblématiques pour le territoire, d’autres verront leur concrétisation dans quelques années. Quelques exemples :

- La création d’une deuxième E2C dans les quartiers sud. Plus tournée sur les métiers du numérique et de la vente, elle ouvrira ses portes dans l’ancienne école Dromel, sur le boulevard Romain-Rolland. Les appels d’offre vont être lancés début 2018, avant la phase des travaux pour une mise en service en février 2019. 400 stagiaires y seront accueillis. Un investissement de 2 millions d’euros avec une participation du Conseil départemental.

- Le guichet unique pour l’emploi, dispositif pour faciliter les recrutements des entreprises joue pleinement son rôle. Le Groupe Klepierre va y faire appel pour sa campagne de recrutement en organisant un forum pour l’emploi au mois de décembre. Pour son nouveau centre commercial au Prado, 250 postes sont à pourvoir. En 2016, 60 personnes ont intégré les Village Club du Soleil à la Belle-de-Mai, via ce dispositif ou encore 100 postes pour le Burger King de La Joliette en 2017 et 60 pour le Décathlon de Marseille La Valentine.

- Dans le secteur de la santé, Marseille Immunopôle Bio Park va s’étendre sur 3 000 m² de surface. Dédié à l’immunothérapie, ce pôle rassemble des entreprises et des laboratoires de recherche. La Ville a par ailleurs cédé en 2016 un foncier de 6 000 m² à Innate Pharma  pour y agrandir son siège social et recruter plus de 100 collaborateurs.

- Le projet de la Cité scolaire internationale sur Euromed II ou encore la création de la Cité de l’innovation et des savoirs dédiée à la  s’inscrivent également dans les actions porteuses d’attractivité pour le territoire. 

Lien utile 
[Emploi] Le Conseil municipal fait ces propositions pour l’emploi à Marseille

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.