L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Un plan d’action à 100 millions d’euros pour redynamiser le centre-ville de Marseille

2

Pour redynamiser le centre-ville de Marseille, un plan de 50 actions regroupées sous le label « Ambition centre-ville » a été présenté à la presse, vendredi 8 décembre. Pour porter cette « ambition », le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et la CCIMP sont partenaires de la Ville.

« Le cœur battant de Marseille ». C’est ainsi, qu’à plusieurs reprises, le centre-ville de la cité phocéenne a été qualifié, à commencer par le maire Jean-Claude Gaudin. « Riche d’un patrimoine historique et urbain remarquable, il représente le premier pôle commercial de la métropole ». Alors, pas question de le laisser mourir, ni s’affaiblir. Il faut que ce cœur de ville batte avec vigueur « car il constitue un enjeu fort en termes d’images, de rayonnement et d’attractivité économique, touristique, culturelle ou résidentielle », a rappelé le maire le vendredi 8 décembre, lors de la présentation d’un nouveau plan global pour redynamiser le centre-ville. Un programme, avec des projets à court et moyen termes, baptisé « Ambition centre-ville » qui revêt une particularité et non des moindres : il est porté de manière conjointe avec le Département des Bouches-du-Rhône.

Le Département débloque 38 millions d’euros

Un partenariat « historique », pour le maire car « sans précédent ». Après avoir débloqué 218 millions pour terminer le contournement de Marseille, ce sont 32 millions d’euros qui vont être investis par le Département pour « pour faire un centre-ville digne de la deuxième ville de France, a déclaré Martine Vassal, présidente du Conseil général. Nous avons tous les atouts pour devenir la capitale du sud de la France et même de la Méditerranée ». Pour réussir ce pari, le programme « Ambition centre-ville » comprend 50 actions à hauteur de 100 millions d’euros, menées avec des investisseurs publics à parité avec les investissements privés. Dans les trois prochaines années, la Ville de Marseille va rénover et sécuriser l’espace public, mettre en valeur son patrimoine, harmoniser le stationnement, végétaliser les rues et les équiper de toilettes publiques, 60 d’ici à 2020 pour un coût de 5 millions d’euros sur huit ans. Le plan prévoit aussi un déploiement du wifi ou encore l’installation d’un mobilier urbain connecté…

Ambition centre-ville
Parmi les projets qui devraient débuter en 2018, on note la requalification du quartier Noailles (février), la rénovation du marché des Capucins, avant celle des places Fare-Petites-Maries, la Porte d’Aix, Jean-Jaurès et cours Liautaud. La Ville a également mis en place un droit de préemption renforcé sur les fonds de commerce et intégré la modernisation des façades commerciales, dans le dispositif d’aides publiques aux « ravalements de façades ». 500 immeubles ont déjà été traités. Dans ce domaine, la Ville estime que « l’élément moteur de la redynamisation reste l’investissement privé ». Pour exemple : l’hôtel 4 étoiles sur l’îlot des feuillants qui ouvrira en 2019, le complexe de cinéma Artplexe (dont le chantier commence début 2018) en lieu et place de la mairie de secteur relogée sur la Canebière, Babel Community, espace de coworking, rue de la République…

Lancement de la marque « centre-ville, tu es l’amour de ma vie »

Un nouvel élan donné au centre-ville auquel la CCIMP entend pleinement participer. « Une ambition pour le centre-ville je dirais presque enfin, a souligné en introduction de son propos Jean-Luc Chauvin. Nous nous félicitons de cette démarche programmée et chiffrée », rappelant qu’il ne fallait « pas oublier les rues transverses ». C’était l’occasion pour le président de la CCIMP de proposer d’autres pistes d’actions comme la création d’un parcours touristique, une bourse aux locaux vacants, un pacte de bienvenue des nouveaux arrivants ou encore redéfinir la politique tarifaire des parkings du centre-ville. L’idée de rendre le centre-ville piéton un samedi par moi,s en accord avec les associations de commerces, a également été lancée et sera étudiée par la Ville. 

Pour aller plus loin, la CCIMP souhaite faire du centre-ville une marque, « centre-ville, tu es l’amour de ma vie », lancée à l’occasion des fêtes de fin d’année. Dans cette optique, des kits vont être distribués aux 3 500 commerces de manière à « créer une déferlante de cœurs rouges en ville » ainsi qu’un jeu concours à destination des habitants « pour déclarer leur flamme ». Ainsi, Jean-Luc Chauvin espère qu’une ou deux fois par an des cœurs s’invitent en ville. C’est également un clin d’œil à MP2018 Quel amour ! La CCIMP va également créer un hashtag dans ce sens. 

Partagez

Auteur

2 commentaires

  1. Marsault Danielle on

    Je salue de toutes mes énergies les projets de la ville et du conseil général.
    Nous, les habitants du centre ville, nous attendions depuis vingt ans ces projets et la renaissance du coeur de
    Marseille.
    Que toutes ces mesures soient réalisées!
    D.M

  2. Bonjour,

    Jusqu’à présent, la ville, c’est plutôt « CIQ, vous êtes l’amour de ma vie ».
    Voilà le résultat ; la campagne et la désertification des commerces dans le centre, y compris le vieux port.
    A voir…

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.